Home / The Master's programme / News / 2 étudiantes SdM en finale du Challenge Sciences 2024

Actualités

2 étudiantes SdM en finale du Challenge Sciences 2024

13 September 2019

 

3 étudiants de notre formation participaient à la finale du Challenge Sciences 2024

IMG 4622

 

Deux étudiantes du Master Sciences de la Matière, Gabrielle Laloy-Borgna et Alice Briole, ont effectué leur projet expérimental de M2 l'an dernier dans le cadre du projet Science2024. La première avait travaillé sous la direction de Philippe Odier et Hervé Gayvallet sur l’effet de mirage dans le tir sportif, la deuxième sous la direction de Sylvain Joubaud et Patrick Rigord sur l’effet de la coulée en natation.

 

Ce 12 septembre, un challenge (dans la lignée de l’IPT) était organisé à l’Ecole des Ponts et Chaussées entre les étudiants des différentes écoles participant au projet. Ce challenge portait d’une part sur des poster, d’autre part sur des présentations orales. Les jurys étaient composés de scientifiques et de membres des Fédérations Françaises des Sports de Haut Niveau.

 

Gabrielle Laloy-Borgna (photo ci-dessus) a été d’une part finaliste du challenge oral (3 finalistes sur 12 candidats) et a d’autre part remporté le prix du meilleur poster (une trentaine de posters). C’est d’autant plus remarquable que dans le cadre d’un projet de TP d’une durée de deux mois à raison d’un ou deux jours par semaine, elle entrait en compétition avec des équipes de plusieurs (jusqu’à 5) étudiants, ayant travaillé tout l’année sur leur projet, à l'école Polytechnique par exemple. Alice, de son côté a été félicitée par le jury pour sa présentation, sur un sujet très compétitif puisque le vainqueur du challenge oral travaillait exactement sur le même sujet, dans le cadre d’un stage de deux mois.

A noter qu'un poster présentait également les résultats du travail de stage de Nicolas Fares, étudiant en L3 Sciences de la Matière l'an dernier, sur 'la physique du rebond d'une balle de tennis de table', stage qu'il a réalisé sous la direction de Jean-Christophe Géminard et Vincent Dolique au Laboratoire de Physique de l'ENS de Lyon.

 

Nous les félicitons tous les 3 pour leurs résultats et pour avoir représenté avec Brio notre formation dans ces projets scientifiques visant à améliorer les performances des sportis en vue des Jeux Olympiques de Paris en 2024.