Inicio / Física & Química / Testimonios / Testimonios / Salque Bruno

Testimonios

  • Nombre: SALQUE
  • Prénom: Bruno
  • Age: 29
  • Formation / Parcours Universitaire:
    J’ai suivi une classe préparatoire PCSI et PC* au lycée Claude Fauriel de Saint-Etienne, dans la Loire. Après avoir intégré l’ENS en 2009, dans le département de sciences de la matière, j’ai poursuivi les formations de L3, M1 puis M2 pro enseignement. L’agrégation de physique en poche, j’ai fait le M2 ouverture de l’ENS en double diplôme à l’école nationale des ponts et chaussées à Champs sur Marnes. En un an, j’ai pu apprendre l’aspect ingénieur (gestion de projets, établissement de business plan, mécanique appliquée aux problèmes industriels, sensibilisation au management). Après cette année intense, j’ai poursuivi en thèse pendant trois ans au CEA sur le stockage d’hydrogène sur des hydrures métalliques, une thématique énergétique appliquée.


  • Diplômes / Distinctions:
    o    Doctorat (2017)
    o    Master 2 Science de la matière (ouverture, 2013)
    o    Master 2 mécanique matériaux et structures (ENPC, 2013)
    o    Diplôme d’ingénieur Génie Mécanique et Matériaux, spécialité nucléaire (ENPC, 2013)
    o    Agrégation (2012)
    o    Licence 3 Science de la matière (2010)
    • Employeur: FlexFuel Energy Development
    • Lieu de travail: Ecuelles, L’ORVANNE
    • Intitulé du poste: Ingénieur en chef, chef de projet de la recherche et développement sur le décalaminage de moteurs thermiques
    • Parcours professionnel antérieur: DGA, chargé d’expertise, en fonction d’architecte export sur les satellites d’observation.
    • Comment avez vous construit votre parcours au sein de la formation Sciences de la Matière:

      J’ai commencé par suivre avec boulimie tous les cours possibles à ajouter dans mon emploi du temps. Après deux ans à ce rythme et une foule d’information m’ayant permis de mieux comprendre le monde, je me suis rendu compte que ce plaisir personnel ne correspondait pas à mes aspirations professionnelles. J’ai donc rejoint l’école des ponts et chaussées aidé de mon bagage scientifique et de la méthodologie apprise au cours du cursus. Ce double diplôme m’a permis de renouer avec le concret qui me manquait lors de la recherche à l’ENS. De plus, ça m’a permis de m’ouvrir à d’autres environnements stimulants et à suivre une nouvelle vague de connaissances, sur un champs plus restreint et appliqué.

      • Message et conseil à destination des étudiants actuels et à venir: L’ENS m’a permis d’apprendre et de m’épanouir scientifiquement. C’est une chance immense de pouvoir ainsi évoluer dans ce cadre. Il est par contre facile, comme moi, de se perdre dans sa discipline. N’hésitez pas à apprendre moins dans ce qui votre voie pour pouvoir suivre d’autres disciplines transverses. Par exemple, je regrette beaucoup de ne pas avoir suivi les cours d’épistémologie et d’économie à l’ENS.

        Même si la recherche fondamentale n’est pas votre but, les apports d’une formation scientifique rigoureuse et de la méthodologie vous permettront de vous différencier en entreprise. N’oubliez pas que votre honnêteté intellectuelle et les valeurs scientifiques acquises sont transdisciplinaires.

        Enfin, dernier regret, l’entre soi crée un décalage avec le réel. Non, l’objectif final n’est pas une note, mais bien de se construire comme chercheur, professeur et, surtout, être humain. Le coté scolaire, appuyé par la préparation de l’agrégation, doit pouvoir être écarté pour se rappeler de ce qui nous rassemble : l’amour de la connaissance, le besoin de comprendre le monde et l’envie de partager ce savoir.