Accueil / Sciences de la matiere / Débouchés

Débouchés

La formation Sciences de la Matière prépare aussi bien aux métiers de l'enseignement supérieur qu'aux métiers de la recherche académique ou industrielle .


sdm debouches

La très grande majorité des diplômés de Sciences de la Matière poursuivent leur formation par une thèse de doctorat financée par un contrat académique ou industriel.


À l'issue de la première année de Master, les étudiants peuvent aussi préparer l'agrégation grâce au Master 2 "Métiers de l'enseignement" de l'ENS de Lyon. Pour plus d'informations, consulter les sites des préparations à l'agrégation de Physique et Chimie.


Le stage de recherche en fin de deuxième année de Master constitue généralement un préambule à la poursuite en thèse dans le même laboratoire. La quasi-totalité des diplômés de Sciences de la Matière obtiennent un emploi fixe dans la recherche ou dans l'enseignement supérieur après leur thèse et un séjour post-doctoral en France ou à l'étranger.


Type d'emplois

Le diagramme ci-dessous indique la répartition des emplois fixes des anciens étudiants de Sciences de la Matière ayant obtenu une thèse (statistiques pour la Majeure Physique depuis 1988).debouches


Thématiques des emplois

La formation permet d'accéder à l'ensemble des thématiques en essor actuellement en physique et en chimie à travers les différents parcours qui couvrent les questions les plus fondamentales comme les plus appliquées, la modélisation numérique ou les liens entre la physique, la chimie et les autres disciplines scientifiques comme la biologie voire l'économie ou les sciences sociales.

La diversité des stages de recherche effectués avec succès à tous les niveaux de la formation (Licence 3, Master 1 ou Master 2) témoigne de cette richesse thématique. On notera aussi l'ouverture vers des carrières de premier plan, parfois au-delà des deux disciplines majeures de la formation, notamment grâce aux concours des corps de l'Etat ou à la mise en place de partenariats avec des écoles d'ingénieur françaises ou européennes comme l'EPFL.

Cette large ouverture thématique pour les débouchés est le fruit de l'exigence spécifique de la formation généraliste des Écoles Normales Supérieures : loin de survoler les problèmes, la formation exige une entrée dans la compréhension profonde de la discipline permettant par la suite une démarche solide et constructive pour innover à l'articulation entre théorie, mesure et modélisation.


Localisation des emplois

La formation Sciences de la Matière est caractérisée par une forte volonté d'essaimage. 15% des diplômés sont employés à l'étranger après leur thèse. La carte ci-dessous indique la répartition géographique des emplois fixes obtenus en France (statistiques pour la Majeure Physique depuis 1988).

repartition


Secrétariat des départements Physique et Chimie de l'ENS de Lyon

École Normale Supérieure de Lyon
46, allée d'Italie
69364 LYON cedex 07


Téléphone : (+33) 4 72 72 83 87
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.