UMR 5672

logo de l'ENS de Lyon
logo du CNRS logo UCBL
You are here: Home / Seminars / Other seminars / De l'auto-organisation au contrôle ondulatoire : une expérimentation théorique

De l'auto-organisation au contrôle ondulatoire : une expérimentation théorique

Matthieu Labousse (Matériaux et Phénomènes Quantiques, Université Paris Diderot)
When Nov 04, 2016
from 10:45 AM to 12:00 PM
Where Amphi H
Attendees Matthieu Labousse
Add event to calendar vCal
iCal

Les marcheurs sont un cas original de dualité onde-corpuscule à l'échelle macroscopique. La goutte est autopropulsée, guidée sur la surface du liquide vibré par l'onde qu'elle a elle-même créée lors des rebonds précédents. Ces objets possèdent une dynamique originale dominée par le concept de mémoire de chemin, où la structure du champ d'onde dépend de la trajectoire passée et qui leur permet de conserver des corrélations de phase à temps long. Afin d’exacerber ses propriétés ondulatoires, nous étudions l'évolution d'un marcheur numérique confiné par un potentiel harmonique. Un ensemble restreint de trajectoires stables est obtenu, quantifiées en extension moyenne et en moment angulaire moyen. Nous analysons comment s'imbriquent les différentes échelles de temps de la dynamique et étudions en quoi l'expression du caractère non-local d'un marcheur permet d'en révéler les symétries internes et d'assurer la convergence du système dynamique vers un jeu d'états propres de basse dimension. Une réflexion autour de cette thématique a permis de concevoir une méthode tout à fait originale de contrôle ondulatoire que je décrierai brièvement.