Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Lever de rideau pour la CPES

Image absente
Actualité

Résumé

"Confusions" d'Alan Ayckbourne par les étudiants de la CPES

Description

Mise en scène : Renaud Lescuyer et Jennifer Randall

Vendredi 25 avril, 19h, au théâtre Kantor, les comédiens et l’équipe technique s’apprêtent à entrer en scène…
Après plusieurs mois de répétitions, les étudiants de la Classe préparatoire à l’enseignement supérieur (CPES) Lettres présentent le fruit de leur travail : la pièce Confusions d’Alan Aycbourn. Deux heures de spectacle en anglais, sans avoir  – pour la plupart – d’expérience en théâtre : une première pour tous ! Ludwig a fait du théâtre pendant 3 ans, mais « la nouveauté, c’était de travailler des textes aussi longs et en anglais ! ». Un véritable défi à relever, comme le confirme Amelle : « j’aime l’anglais, mais l’anglais ne m’aime pas ! ». Une affirmation sans doute exagérée au vu de sa prestation.
L’idée de ce projet est venue de Frédéric Abécassis, responsable pédagogique de la filière littéraire de la CPES. Une idée à laquelle Jennifer Randall, enseignante en anglais, a tout de suite adhéré. Depuis début janvier, les cours d’anglais oral sont donc consacrés à la préparation de la pièce, à raison de 3 heures par semaine environ. Pendant un mois, Jennifer Randall s’est attachée à replacer la pièce dans son contexte culturel et historique : les années 1970, période de transition économique, culturelle et politique…
Puis, avec lScène 3 Between mouthfuls’aide de Renaud Lescuyer, directeur artistique pour la Compagnie Persona et Europe&Cies, les étudiants ont commencé à apprivoiser le jeu théâtral. Exigeant et passionné, Renaud a apporté son regard de metteur en scène professionnel et a su transmettre son enthousiasme. Car si tous n’étaient pas très emballés au départ, l’enjeu était de réussir à impliquer l’ensemble des étudiants dans ce projet. Chacun a donc pu jouer son rôle dans la réalisation de la pièce : du choix des costumes à l’aspect technique de la mise en scène (son, lumière et vidéo), en passant par l’organisation des transitions et du décor. Sans oublier, bien sûr, l’interprétation !
Jean-Philippe Michaud, régisseur du théâtre Kantor, s’est également beaucoup investi : « Nous sommes dans une école et notre rôle est d’accompagner les élèves ». Il a formé Hélène, Loïc, Tasnim et Medhi à l’utilisation du matériel d’éclairage et de vidéo, à la réalisation d’une bande-son… afin qu'ils soient entièrement autonomes le jour J. Hélène a d’ailleurs beaucoup apprécié « le rapport avec le metteur en scène et le régisseur », tandis que Loïc s’est senti impliqué grâce à son rôle technique, qui lui a apporté « de nouvelles connaissances, […] une nouvelle culture ».
Loic et Hèlene
Les bénéfices de cet exercice sont multiples explique Jennifer Randall : « Ce travail leur a permis de se responsabiliser pour tenir un projet de A à Z en tant qu’équipe, mais aussi d’améliorer leur confiance en eux et leur prononciation en anglais ». Un constat que partagent les élèves. « L’anglais, au départ, ça faisait peur, […] mais aujourd’hui, je me sens plus à l’aise à l’oral », avoue Manon qui ajoute : « au début le projet n’était pas pris très au sérieux,  mais finalement, ça a rapproché tout le monde, […] on a travaillé sur la concentration, le collectif, et c’est une bonne chose ». Contre toute attente, certains se sont même découvert un véritable talent. C’est notamment le cas d’Hugo qui souhaite continuer le théâtre au Conservatoire de Lyon l’année prochaine.
La représentation s’est terminée sur une note conviviale en compagnie des proches des élèves et des enseignants de la CPES venus les soutenir. Une belle performance et une expérience enrichissante à renouveler !
Scène 4 Gosforth's FêteScène 1 Mother Figure






Scène 2 Drinking Companion

Les participants

Charlotte, Sara, Claire, Ludwig, Marie, Mehdi, Sofia, Karim, Manon, Romain, Sarah, Yamina, Clara, Amelle, Hugo, Jean-Nicolas, Hélène, Loïc, Tasnim.
Sans oublier : Renaud Lescuyer, Jennifer Randall, Jean-Philippe Michaud, Wafaâ Fawzi et le service vie étudiante de l'école
Disciplines
Mots clés