Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Hommage à Michel Vovelle 

Photo de Vovelle
Portrait
Résumé

L’historien Michel Vovelle est décédé samedi 6 octobre. Aujourd’hui, toute l’École, l’association des Anciens élèves de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud, et bien sûr l’ensemble de la communauté des historiens sont en deuil. 

Description

Michel Vovelle fut un historien exceptionnel. Spécialiste reconnu de la Révolution française, secrétaire général puis Président de la Commission de recherche pour le bi-centenaire de 1789, à la suite du décès de son maître Etienne Labrousse, il a relaté ses travaux, et la polémique qui l’opposa à François Furet, dans son dernier ouvrage, La bataille du bicentenaire de la Révolution française, paru l’année dernière. Au début de sa carrière, il avait travaillé sur les religions et notamment sur l’étude de l’homme face à la mort. Ses travaux de terrain, sur les ex-votos de Provence, lui permirent de créer aux côtés de ses collègues Georges Duby et Maurice Agulhon le Centre méridional d’histoire sociale, des mentalités et des cultures. Ainsi a-t-il fait partie des créateurs du courant de la Nouvelle histoire dans les années 80. Nombreux sont les étudiants en histoire qui ont été éveillés à cette discipline par l’esprit qu’il a contribué à faire souffler sur la recherche historique. 

Michel Vovelle, ce fut aussi une trajectoire exemplaire d’enseignant-chercheur et de normalien : né en 1933 à Lyon, fils d’instituteur, il intégra l’ENS de Saint-Cloud en 1953, major du concours. En 1956, il fut reçu à l’agrégation d’histoire et soutint en 1971 une thèse d’Etat à l’Université Lyon 2. Assistant (agrégé répétiteur) à Saint-Cloud jusqu’en 1958, il fut le premier « caïman littéraire » selon le Matiron (dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social). Il fut aussi administrateur provisoire de l’ENS de Saint-Cloud en 1985, avant le départ des sciences à Lyon et le transfert de toutes les disciplines de lettres et sciences humaines et sociales à Fontenay-aux-Roses. L’Association des Anciens élèves des ENS de Lyon, Fontenay-aux-Roses et Saint-Cloud rendent hommage à Michel Vovelle sur le site

Engagé politiquement, membre du PCF, il a apporté sa contribution à la commission parlementaire sur les droits des malades et la fin de vie et assuré pendant 20 ans un cours introductif aux soins palliatifs au centre de cancérologie de Villejuif. 

Michel Vovelle avait accordé une interview à Trensistor en 2011 lors d’un passage dans son École, dans notre École. Son parcours d’enseignant-chercheur, ses valeurs, ses combats nous inspirent et nous obligent, pour longtemps. 

Disciplines
Mots clés