Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Une histoire dissemblable. Le tournant poétique du Romantisme anglais, 1797-1834

Image absente
Publication

Résumé

Eric DAYRE, directeur du CEP/CERCC, Professeur de Littérature Générale et Comparée

Description

Cet ouvrage retrace l’histoire du romantisme anglais, et montre comment ce mouvement a permis l’émergence, voire l’invention d’une forme poétique dissemblable de l’histoire.

Une histoire dissemblable. Le tournant poétique du Romantisme anglais, 1797-1834 (607 pages, ISBN : 9782705670795). Sortie le 15 octobre aux éditions Hermann Depuis la "Justice politique" de Godwin jusqu'au Prométhée de Shelley, la référence romantique à la justice est constante. Elle dépasse les partages idéologiques des écrivains qui, tous, pressentent que la littérature doit être traversée par un impératif de justice universelle, seule garante de la liberté. Cet ouvrage retrace ainsi l'histoire du romantisme anglais, et montre comment ce mouvement a permis l'émergence, voire l'invention d'une forme poétique dissemblable de l'histoire. Entre 1797 et 1834, Godwin, Coleridge, Keats, Shelley, Lamb, Landor, De Quincey ou encore Wordsworth conçoivent un lien ténu entre politique et littérature qui permet d'assigner à la poésie un rôle nouveau, celui de traduire, dans une forme rythmique, active et littéraire un idéal de démocratie qui n'existait pas alors. Qu'est-ce alors que la « prose romantique », si ce n'est ce nouveau style de littérature qui relance le débat sur le sens de l'activité politique, de la justice et de la liberté ?