Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Coronavirus-Covid-19 : en savoir + sur la recherche

Logo CIRI
Actualité

Résumé

"L’objectif, c’est de pouvoir produire in vitro, dans les laboratoires, ce virus, de le faire "pousser" sur des cellules. Ce qui est l’étape indispensable avant de pouvoir tester des molécules anti-virales, et travailler ensuite pour produire des vaccins."

Description

Le coronavirus en bref

Depuis Décembre 2019, une épidémie de pneumonies virale a émergé en Chine. Le 7 janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) a été annoncée officiellement par les autorités sanitaires chinoises et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce virus est un nouveau membre identifié de la grande famille des Coronavirus (virus entourés d’une "couronne" lorsqu’on les observe au microscope électronique à transmission). Plusieurs coronavirus font partie des virus respiratoires saisonniers qui causent des symptômes grippaux chaque hiver, mais des formes plus graves causant des épidémies sont apparues ces dernières années :

  • le SARS-CoV (le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003
  • le MERS-CoV (le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) depuis 2012.

Le réservoir du virus SARS-CoV-2 est d’origine animale (chauve-souris et pangolin) et la transmission interhumaine est établie. Le virus est transmis par la toux, et les symptômes de type grippaux apparaissent après une période d’incubation de 7 à 14 jours maximum.

Les recherches effectuées au Centre International de Recherche en infectiologie (CIRI)

Le laboratoire Virpath du CIRI dirigé par Bruno Lina (PUPH UCBLI/HCL) et Manuel Rosa Calatrava (DR Inserm) est un laboratoire associé à l’OMS qui héberge le CNR des virus respiratoires (dont la grippe). À ce titre, le versant hospitalier du laboratoire est impliqué dans le diagnostic et le versant recherche a pu très tôt avoir accès à des échantillons cliniques et ainsi être en capacité d’isoler et amplifier des souches du virus SARS-CoV-2.

VirPath a ainsi caractérisé plusieurs modèles pré-cliniques d’infection dans le but de tester plusieurs molécules de leur portefeuille. Leur approche innovante est basée sur le repositionnement de médicaments déjà sur le marché pour de nouvelles indications thérapeutiques antivirales et présente l’avantage majeur de diminuer drastiquement la durée et les coûts de développement de cette nouvelle génération d’antiviraux. Le laboratoire a validé sa stratégie contre la grippe avec notamment la mise en place d’un essai clinique de phase 2b (FLUNEXT TRIAL PHRC #15-0442 -ClinicalTrials.gov identifier NCT03212716).

Lire les articles parus dans la presse

Disciplines
Mots clés