Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Cyril Bourgeois, lauréat du prix Maurice Nicloux 2021

Cyril Bourgeois
Prix et distinction

Résumé

Le 9 juin 2021, la Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire décernait le prix Maurice Nicloux à deux biologistes : Cyril Bourgeois de l’ENS de Lyon et Nicolas Joly de l’institut Jacques Monod à Paris.

Description

 

Biologiste de formation, Cyril Bourgeois obtient une thèse en 1999 – Étude des mécanismes de régulation de l’épissage alternatif des ARN pré-messagers : analyse de la spécificité d’action des facteurs riches en serine/arginine – sous la direction de James Stévenin à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg. 

Chercheur Inserm depuis 2003, il intègre dans un premier temps l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire, à Illkirch, où il reprend ses recherches sur les facteurs d'épissage, en y intégrant une dimension moins fondamentale par l'étude de diverses situations pathologiques (maladies génétiques ou cancer). Ses travaux contribuent à l'émergence d'approches diagnostiques permettant de prédire la liaison de protéines à un motif d'ARN donné, muté ou non, mais également thérapeutiques afin de corriger ou d'altérer l'épissage de transcrits spécifiques.

En 2011, il intègre l'équipe de Didier Aubœuf – au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon dans un premier temps puis au Laboratoire de Biologie et Modélisation de la Cellule (LBMC) à l'ENS de Lyon dans un second temps à partir de 2015. Il y développe de nouvelles compétences dans l'analyse du transcriptome et contribue au développement d'outils bio-informatiques visant à identifier les variations globales d'épissage et à en prédire les conséquences fonctionnelles. Il anime un groupe qui s'intéresse aux diverses fonctions de deux hélicases à ARN (DDX5 et DDX17) dans l'expression des gènes. L'étude de ces facteurs l'amène à considérer l'expression des gènes d'un point de vue plus intégré, dans un contexte chromatinien qui associe la maturation des ARN au contrôle de la dynamique transcriptionnelle et au repliement spatial des gènes.

Prix Maurice Nicloux 

Le Prix Maurice Nicloux commémore le premier président et fondateur de la Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire (SFBBM).

Afin de distinguer des travaux scientifiques de haut niveau, ce prix est attribué annuellement par la SFBBM et concerne les Maîtres de Conférences, Chargés de Recherche ou assimilés dont l'épreuve de titres permet de prétendre à une promotion aux corps des professeurs et directeurs de recherche, respectivement, membres de la SFBBM, pour un ensemble de travaux de biochimie et/ou de biologie moléculaire, ou pour un travail particulièrement original et important dans ces domaines.

Le jury est composé de membres du Conseil d'Administration de la SFBBM.

Le ou la lauréat(e) reçoit lors du congrès annuel de la SFBBM, la médaille Maurice-Nicloux et le prix, d'une valeur de 2 000 euros. À cette occasion, il donne une conférence pour présenter ses travaux scientifiques.

Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire

La Société Française de Biochimie et Biologie Moléculaire (SFBBM), anciennement Société de Chimie Biologique, est une Société savante fondée en 1914 au Collège de France à Paris. 

Elle a pour missions de rassembler les biochimistes et les biologistes moléculaires de France ; d’animer via ses groupes thématiques la communauté des biochimistes et biologistes moléculaires aussi bien dans la recherche que l’enseignement ; de représenter les biochimistes et biologistes moléculaires auprès des instances politiques et scientifiques nationales et internationales.

Logo SFBBM
Collection
Disciplines
Mots clés