Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

François Leulier

F Leulier
Portrait

Résumé

Responsable de l’équipe Génomique fonctionnelle des interactions Hôte/Bactéries intestinales

Description

F. Leulier est l'un des 5 nouveaux chefs d'équipe de l'IGFL

François Leulier a 35 ans. Il arrive de Marseille avec sa femme et leurs 3 filles âgées de 4, 6 et 8 ans. Et il est très excité par l’idée de monter son équipe. Chargé de recherche au CNRS depuis 2007, il monte son équipe « Génomique fonctionnelle des interactions Hôte/Bactéries intestinales »  à l'IGFL grâce à un financement de la fondation FINOVI pour 4 ans.
François Leulier vient de l’IBDML (institut de Biologie du développement de Marseille Luminy) tout comme Samir Merabet (voir son portrait). Après être passé au Centre de Génétique Moléculaire de Gif-sur-Yvette, il a effectué son post-doc à Londres, à l’Institute of Cancer Research.
En plus de la fondation FINOVI, son arrivée est soutenue financièrement par l'ENS de Lyon pour une année. Son équipe est labellisée ATIP-AVENIR (label jeune équipe CNRS/INSERM) pour une durée de 3 ans. Mais il est surtout titulaire depuis peu d'une ERC consolidator grant (bourse du Conseil européen pour la recherche) http://erc.europa.eu/consolidator-grants  ce qui lui permet de monter son équipe dans d'excellentes conditions.
« J'ai toujours utilisé la mouche du vinaigre (Drosophile). Je suis généticien de formation et ce modèle animal est sans limite pour ces approches. Durant ma thèse, j'ai étudié les stratégies de défenses innées aux infections bactériennes et comment celles-ci sont régulées. Pendant mon post-doc, je me suis intéressé aux processus de suicide cellulaire dans la lutte contre l'émergence de cancers ».
« But de nos recherches : décrypter l'impact des communautés bactériennes de l'intestin sur la physiologie de leur hôte avec, pour le moment, un axe fort de recherche afin de mieux comprendre leur effet sur la croissance juvénile. »
François Leulier est très enthousiaste, et c’est contagieux : Gilles Storelli, doctorant et Berra Erkosar, IGR ont décidé de le suivre depuis Luminy jusqu’à Lyon. Une ingénieure d’étude, Mélanie Mitchell, a été recrutée sur les fonds FINOVI et au 1er octobre Noémie Bozonnet, IGE ENS de Lyon, rejoindra l’équipe. 3 post-docs seront recrutés sur 5 ans grâce à son financement ERC ainsi qu'un doctorant FINOVI.
Ses sports préférés : le squash et le tennis.

Photo Vincent Moncorgé©

Mots clés