Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Kurage : une nouvelle start-up hébergée à l'ENS de Lyon

Logo Kurage
Actualité

Résumé

Si "Kurage" se prononce "courage" en français, ce mot signifie "méduse" en japonais. Méduse comme symbole de l’électrostimulation, comme métaphore du lien entre le cerveau et les membres inférieurs.

Description

De Circles à Kurage

BikeChercheurs au Laboratoire de physique de l’ENS de Lyon, Amine Metani et Vance Bergeron ont été à l’initiative du projet en pré-maturation "Circles". Leur projet avait pour objectif de redonner de la mobilité aux membres paralysés de personnes tétraplégiques grâce à un pédalier intelligent pour vélo ou rameur, destiné à des salles de sport ou des centres de rééducation.

Aujourd’hui, le projet a mûri et vise encore plus loin avec la start-up Kurage – co-fondée par Amine Metani, Rudi Gombauld et Anil Aksoz – dont la mission première est de rendre l’activité sportive et ses bienfaits accessibles à tous, notamment à ceux qui ont partiellement ou complètement perdu la mobilité.

Intelligence artificielle 

Une application d’intelligence artificielle capable de reproduire le contrôle neuromusculaire

IAL’innovation de Kurage combine une technologie de stimulation neuromusculaire fonctionnelle et un puissant algorithme intelligent permettant un travail musculaire en synchronicité dynamique. Il s’agit donc de rendre efficace et accessible l’activité physique via une auto-personnalisation de la stimulation, une amélioration de la précision du mouvement ainsi qu’une optimisation de la gestion de la fatigue musculaire.

L’intelligence du cerveau – dans sa capacité à mouvoir un individu avec efficacité et performance – a donc été reproduite et encapsulée dans une application [1].

Ses usages sont multiples est destinés à divers publics :

  • une personne n’ayant pas l’usage de ses membres inférieurs (paraplégique/ tétraplégique) peut pratiquer une activité telle que le rameur ou le vélo grâce au contrôle total de ses membres via l’application.
  • une personne ayant une faiblesse musculaire (personne âgée ou atteinte d’une maladie neurodégénérative) peut pratiquer une activité telle que le rameur, le vélo, la marche, l’elliptique grâce à l’assistance de ses membres via l’application.
  • une personne ayant une capacité totale musculaire (sportif) peut accroître l’efficacité de ses séances d’entraînement quotidiennes grâce à l’accompagnement de ses membres via l’application.

Actuellement utilisée à titre expérimental par des personnes en situation de handicap moteur dans deux salles de sports associatives – celle de l’association ANTS à l’ENS de Lyon et celle de la Faculté des sciences et des sports de Dijon – l’application vise à être développée dans d’autres lieux : centres de soins, centres hospitaliers, EHPAD, salles de sports ou même à domicile.

L’équipe 

Construire le couple chercheur et entrepreneur : un facteur clé de succès des start-up

C’est Pulsalys qui est à l’origine du "mariage" entre Rudi Gombauld (Président & CEO de Kurage) et Amine Metani (CSO de Kurage).

Le parcours professionnel de Rudi Gombauld, son expérience en stratégie, développement et service marketing ainsi qu’en management de projets Systèmes & services sont un atout majeur pour le développement de l’entreprise. Mais, en rejoignant Kurage, Rudi Gombauld ne cherchait pas seulement un nouveau défi économique à relever, il cherchait également du sens. Aujourd’hui il participe activement à rendre la mobilité à ceux qui l’ont perdue.

Thierry Ruard (associé & Chief Business Officer) développe quant à lui tous les aspects commerciaux. Dans un premier temps, Kurage vise l’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Île de France. L’entreprise s’étendra à l’ensemble de l’Hexagone en 2022 puis au nord de l’Europe en 2023. Kurage espère atteindre le marché asiatique – le Japon, par exemple, connaît un réel vieillissement de sa population – dans un délai de cinq ans.

Voir tous les membres de l'équipe

Pédalier

Note :
[1] L’application proposée par Kurage est le fruit d’un travail partenarial entre le laboratoire de physique de l’ENS de Lyon, le CNRS, les HCL, l’Hôpital de Saint-Étienne, la Faculté des sciences et des sports de Dijon ainsi que l’incubateur technologique PULSALYS.

L'incubateur

L'incubateur de l’ENS de Lyon accueille chaque année les start-up initiées par ses chercheurs afin de les accompagner dans les phases de recherche et de développement de produits innovants, de test d'idées, de validation de technologies, ou de modèles économiques avant une éventuelle phase commerciale.

Les start-up hébergées à l’ENS de Lyon.

Disciplines
Mots clés