Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Observatoire de Lyon : appel aux dons pour la sauvegarde du patrimoine

Image absente
Actualité

Description
La lunette équatoriale coudée : la seule au monde encore en état de fonctionnement dans son état d’origine. Photo Observatoire de Lyon©
L’Observatoire de Lyon, dont l'ENS de Lyon est une des tutelles, lance une campagne de mécénat,  avec le concours de la Fondation du patrimoine, afin de financer la restauration de son parc instrumental exceptionnel. Particuliers, entreprises, collectivités ou associations sont tous invités à participer à la sauvegarde de ce site remarquable.
Laboratoire mondialement reconnu dans la recherche en astrophysique et l’instrumentation, l'observatoire de Lyon abrite le Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon  ou CRAL (CNRS/ Université Claude-Bernard Lyon 1 / ENS de Lyon) qui compte plus de soixante personnes (chercheurs, ingénieurs…). Ces dernières années, le CRAL a été pilote du projet MUSE, un des trois instruments de seconde génération du Very Large Telescope, le plus grand observatoire du monde, installé par l’Europe au Chili. En plus de ces activités de recherche, l’Observatoire de Lyon est un acteur majeur dans le rayonnement de l’astronomie en région Rhône-Alpes. En effet, son Service de Diffusion des Connaissances accueille chaque année sur le site de nombreux scolaires et visiteurs afin d’offrir un précieux témoignage de l’évolution des techniques de l’astronomie du XIXe Siècle à nos jours.
Un peu d'histoire...
L’Observatoire astronomique et météorologique de Lyon a été fondé en 1878 sur la commune de Saint-Genis-Laval. Doté de 21 bâtiments et de plus de 40 instruments classés ou inscrits au titre des monuments historiques, il se situe au coeur d’un parc de quatre hectares, riche de 500 arbres et arbustes.
Au moment de sa construction, l’Observatoire a un rôle important dans la vie de la cité : en plus de son activité astronomique, il est chargé d’effectuer des prévisions météorologiques et la détermination de l’heure exacte pour la synchronisation des horloges de la ville de Lyon. Ce lieu chargé d’histoire abrite également un instrument unique : la lunette équatoriale coudée. En effet, sur les sept exemplaires construits dans le monde, celle de Lyon est la seule à fonctionner encore, dans son état d’origine.

Un patrimoine en danger


La lunette équatoriale coudée, classée monument historique depuis 2007, est dans un état limite de conservation. À cela s’ajoutent de nombreuses rénovations pour les autres bâtiments et instruments. Les équipes de l’Observatoire souhaitent de pouvoir continuer à accueillir un public toujours plus nombreux et curieux.

Comment donner


Via le site de la Fondation du patrimoine,  taper « Observatoire de Lyon » dans le champ « Recherche » de la page d’accueil.
Disciplines
Mots clés