Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Nos chercheurs publient - juin 2021

image représentant des livres
Actualité

Résumé

Plusieurs chercheurs de l'ENS de Lyon ont publié des ouvrages en ce mois juin 2021.

Description

Une victoire impossible ?

L’économie allemande pendant la Première Guerre mondiale

Marcel Boldorf & Hervé Joly (dir.)
Hervé Joly est directeur de recherche CNRS section 33 et directeur de l'Institut d'études avancées de Lyon (Collegium)
Presses universitaires du Septentrion

Couverture de l'ouvrageLa commémoration du centenaire de la Grande Guerre a donné lieu à de nombreuses publications. L'économie n’a pas été oubliée. Mais la perspective est souvent restée très nationale. Cet ouvrage s’intéresse à l’économie du principal adversaire et perdant, l’Alle­magne. Lui non plus n’était pas préparé à une guerre longue. Lui aussi s’est trouvé pris dans la contradiction entre mobiliser toutes ses forces sur le front et préserver la main-d’œuvre pour assurer l’approvisionnement par l’arrière. L’État, avec un poids plus fort du pouvoir militaire en Allemagne, s’en est également mêlé de plus en plus, sans aller jusqu’à remettre en cause complètement l’initiative privée. La défaite finale était largement inscrite dans la dispro­portion initiale des ressources, aggravée par l’entrée en guerre des États-Unis. Les contribu­tions des meilleurs spécialistes allemands, du charbon à l’agriculture, en passant par l’aéro­nautique ou la chimie, sont discutées ici par leurs homologues français.

En savoir +  
 

Confinement, punishment and prisons in Africa

Marie Morelle, Frédéric Le Marcis & Julia Hornberger (dir.)
Frédéric Le Marcis est professeur d'anthropologie à l'ENS de Lyon
Routledge

couverture de l'ouvrageThis interdisciplinary volume presents a nuanced critique of the prison experience in diverse detention facilities across Africa.

The book stresses the contingent, porous nature of African prisons, across both time and space. It draws on original long-term ethnographic research undertaken in both Francophone and Anglophone settings, which are grouped in four parts. The first part examines how the prison has imprinted itself on wider political and social imaginaries and, in turn, how structures of imprisonment carry the imprint of political action of various times. The second part stresses how particular forms of ordering emerge in African prisons. It is held that while these often involve coercion and neglect, they are better understood as the product of on-going negotiations and the search for meaning and value on the part of a multitude of actors. The third part is concerned with how prison life percolates beyond its physical perimeters into its urban and rural surroundings, and vice versa. It deals with the popular and contested nature of what prisons are about and what they do, especially in regard to bringing about moral subjects. The fourth and final part of the book examines how efforts of reforming and resisting the prison take shape at the intersection of globally circulating models of good governance and levels of self-organisation by prisoners.

The book will be an essential reference for students, academics and policy-makers in Law, Criminology, Sociology and Politics.

En savoir +

Traduire le mot d’esprit

Pour une géographie du rire dans l’Europe de la Renaissance

Nora Viet (dir.)

couverture de l'ouvrageLe volume rassemble dix-neuf contributions qui étudient la circulation, la transmission et l’acculturation des textes facétieux dans l’Europe de la Renaissance. Elles dessinent les contours d’une géographie européenne du rire et décrivent la genèse d’un patrimoine facétieux partagé.

En savoir +

 

Binswanger et l’analyse existentielle

ouvrage citéMichel Foucault [manuscrit inédit], édité, sous la responsabilité de François Ewald, par Elisabetta Basso
Elisabetta Basso (Triangle) est chercheuse en philosophie, contractuelle Marie Skłodowska-Curie (Horizon 2020) à l'ENS de Lyon

Éditions du Seuil

Manuscrit inédit de Michel Foucault, édité, sous la responsabilité de François Ewald, par Elisabetta Basso.

« En 1954 paraît en traduction française Le Rêve et l’Existence du psychiatre suisse Ludwig Binswanger, accompagné d’une introduction de Michel Foucault. Le philosophe y annonce un « ouvrage ultérieur » qui « s’efforcera de situer l’analyse existentielle dans le développement de la réflexion contemporaine sur l’homme ». Foucault ne publiera jamais ce livre, mais il en a conservé le manuscrit ici présenté. Il y procède à un examen systématique de la « Daseinsanalyse », la compare aux approches de la psychiatrie, de la psychanalyse et de la phénoménologie, et salue son ambition de comprendre la maladie mentale. Cette démarche l’accompagne dans sa quête de « quelque chose de différent des grilles traditionnelles du regard psychiatrique », d’un « contrepoids » ; pourtant il en souligne déjà les ambiguïtés et les faiblesses, en particulier une dérive vers une spéculation métaphysique qui éloigne de l’« homme concret » [...]

En savoir +

 

Collection
Mots clés