Image à la une : paysage d’urbicide, la destruction de la vieille ville de Diyarbakir (Sud-Est de la Turquie)

3 semaines 6 jours ago
Entre 2015 et 2016, la vieille ville de Diyarbakir, dans le Sud-Est de la Turquie, a abrité, dans son bâti dense et son réseau serré de ruelles étroites, de jeunes combattants liés au PKK. Les représailles de l'État turc ne se sont pas arrêtées à une reconquête militaire des quartiers tenus par les rebelles mais consistent en une destruction de grande ampleur du bâti et de la vie urbaine de la vieille ville. C'est cette destruction matérielle mais surtout symbolique qui permet de parler d'urbicide.
Matthieu Gosse

Shrinking Italy? I sistemi urbani italiani ai tempi della crisi

1 mois ago
(Article en italien/articolo in italiano) Depuis la fin du « miracle économique italien » il y a une quarantaine d'années, la péninsule connaît un phénomène de contraction des populations urbaines, en particulier dans les grandes métropoles du Nord. Cependant, à l'échelle des systèmes locaux, c'est l'intérieur du Sud et les îles qui sont le plus frappés par le déclin démographique, alors que les régions du Nord attirent la population. La décroissance urbaine italienne peut être rattachée à la notion de « shrinking city », qui implique un étalement urbain et une consommation d'espace malgré une diminution de la population.
Fabio Amato

Urban Politics in, of and beyond the city

1 mois ago
(article en anglais / article in English) Cet article retrace en termes simples les grands traits de la géographie urbaine dans ses formes actuelles. Il rappelle le contexte d'une urbanisation croissante du monde, avant de montrer les traductions politiques du fait urbain mondialisé. Le cas de la gentrification permet d'illustrer ce propos en montrant qu'elle entre en conflit avec le « droit à la ville » (Henri Lefebvre) dans les grandes métropoles, mais aussi dans les plus petites villes.
Ross Beveridge

Notion à la une : mondialisation et globalisation

1 mois 4 semaines ago
Les anglophones n'ont qu'un mot, « globalization », pour désigner ce que nous appelons « mondialisation » ou « globalisation ». La mondialisation fait référence à l'avènement du Monde, comme espace, comme société, et comme échelle pertinente d'analyse dans de nombreux domaines. Son histoire se confond avec celle de l'émergence des échanges et des circulations humaines. La globalisation est également un récit de la mise en relation des lieux du monde, à travers le rayonnement des métropoles, la généralisation mondiale du néolibéralisme, la financiarisation de l'économie-monde, et la connexion instantanée des acteurs du capitalisme.
Cynthia Ghorra-Gobin

Le Sahara entre ses deux rives. Éléments de délimitation par la géohistoire d’un espace de contraintes

1 mois 4 semaines ago
Délimiter les espaces sahariens et sahéliens est une mission impossible, mais tenter l'exercice permet à tout le moins de proposer une géographie mouvante de ces espaces au cœur de dynamiques actuelles contradictoires : tentative de contrôle par la coopération entre États, insécurité allant jusqu'à la guerre civile, exploitation des ressources, réactivation des routes transsahariennes... Une histoire de la construction de cet espace permet d'esquisser une carte, et surtout de constater les limites de la cartographie pour rendre compte des réalités du terrain.
Christian Bouquet

Le nucléaire et le territoire : regards sur l’intégration spatiale des centrales en France

2 mois 1 semaine ago
Le déploiement de l'industrie nucléaire a été pensé verticalement depuis les années 1960 par l'État aménageur et EDF. Implantées dans de petites communes rurales, les centrales nucléaires ont eu des effets importants à l'échelle des territoires locaux, au point de créer de petits « émirats municipaux » basant leur richesse sur les retombées fiscales du nucléaire. Le débat sur la transition énergétique inquiète logiquement les acteurs locaux des territoires du nucléaire. L'article file la comparaison avec la situation allemande, pour mettre en lumière les différences de stratégie et leurs effets.
Teva Meyer

Carte à la une : les cartes topographiques ont du style !

2 mois 4 semaines ago
Interpréter une carte topographique nécessite de savoir décoder les différents signes graphiques qu’elle contient et de pouvoir faire la correspondance avec une réalité spatiale. Cela peut s’avérer être une activité difficile si la codification visuelle utilisée est éloignée de celle que l’utilisateur connaît. Nous proposons d’analyser les choix d’abstraction cartographique effectués par les agences nationales de cartographie afin de comprendre comment la notion de « style » peut s’appliquer aux cartes topographiques.
Jérémie Ory

L’extractivisme sans extraction ? Au Groenland, des politiques de développement territorial entre volontarisme minier et dépossessions

3 mois ago
La richesse du sous-sol de l'Arctique suscite de grands espoirs économiques et politiques. Au Groenland, les gouvernements successifs espèrent pouvoir mettre en place une économie de rente, qui permettrait à terme de participer au financement de l'indépendance. Paradoxalement, cet empressement pourrait aboutir à une situation proche des modes d'extraction coloniaux, avec une éviction des populations locales. Finalement, ces politiques de développement minier donnent à voir certaines « maladies de l'extractivisme », alors même que l'extraction se limite, pour l'instant, à une seule mine exploitée commercialement au Groenland.
Marine Duc

Le massif des Écrins, représentations et valorisation d’une haute montagne alpine

3 mois 1 semaine ago
Le massif des Écrins, à peine moins haut que celui du Mont-Blanc, est nettement moins bien identifié dans les représentations collectives. En retraçant l’histoire de « l’invention » de la montagne, qui est aussi celle de la naissance du tourisme dans une société de loisirs aristocratique, l’article explique pourquoi les massifs du Haut-Dauphiné, contrairement à leurs voisins des Alpes du Nord, n’ont pas réussi à incarner la haute montagne par excellence dans l'imaginaire collectif.
Muriel Sanchez

Image à la une : orpaillage illégal au Fitri (Tchad central)

3 mois 2 semaines ago
Une photographie d’un site d’orpaillage au Tchad central permet d’évoquer quelques uns des enjeux des ruées vers l’or contemporaines au Sahel et au Sahara : accès décentralisé mais précaire aux ressources, mobilités nationales et transfrontalières, impacts sociaux, économiques et environnementaux, régulation étatique.
Géraud Magrin

Image à la une : orpaillage illégal au Fitri (Tchad central)

3 mois 2 semaines ago
Une photographie d’un site d’orpaillage au Tchad central permet d’évoquer quelques uns des enjeux des ruées vers l’or contemporaines au Sahel et au Sahara : accès décentralisé mais précaire aux ressources, mobilités nationales et transfrontalières, impacts sociaux, économiques et environnementaux, régulation étatique.
Géraud Magrin
Vérifié
55 minutes 40 secondes ago
Les nouveautés de Géoconfluences
S'abonner à Flux Géoconfluences