Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Conférence du département Education et Humanités Numériques

Image absente
Conférence

Lundi 12 juin 2017
13h - 15h

Description générale
Le département Education et humanités numériques (EHN) organise sa première conférence sur le thème « Enseigner dans le supérieur », avec deux intervenantes :
- Christelle Lison, Université de Sherbrooke : "Quand se développer comme enseignant passe par la recherche »
- Samantha Gruenheid, Université McGill : « Immersion d’une spécialiste en éducation dans un département de biologie: quelles conséquences pour la formation?"

Présentation des intervenants et résumés
Christelle Lison est professeure agrégée au Département de pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Spécialisée en enseignement supérieur, elle s’intéresse à la formation des enseignants du postsecondaire, aux innovations curriculaires et pédagogiques, de même qu’à l’encadrement aux cycles supérieur. Elle participe d’ailleurs à plusieurs recherches sur ces thématiques tant au Québec qu’à l’international. Du côté de l’enseignement, elle forme les enseignants (professeurs, chargés de cours, formateurs) et les conseillers pédagogiques à l’enseignement supérieur, supervise des étudiants de diplôme, de maîtrise et de doctorat de plusieurs facultés et co-encadre des étudiants avec la France. Très impliquée dans la communauté scientifique, Christelle Lison est par ailleurs rédactrice en chef de la Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur, membre du comité de rédaction des Nouveaux c@hiers de la recherche en éducation et membre du comité de direction du centre PeDTICE.
Résumé de la conférence de Christelle Lison
La plupart des enseignants du supérieur trouvent tout à fait normal de continuer à se former en recherche, notamment à travers la communication dans des colloques ou la participation à des recherches nationales et internationales. Mais lorsqu’il est question d’enseignement, ils ne sont plus très nombreux à savoir quel chemin prendre. Pourtant, face à un monde de plus en plus compétitif et à une modification du paysage de l’enseignement et des étudiants qui y évoluent, il devient essentiel pour les enseignants-chercheurs de comprendre leurs pratiques pédagogiques pour les amener à évoluer. Comment le faire de manière rigoureuse? Nous proposons aux enseignants-chercheurs de découvrir la démarche du Scholarship of Teaching and Learning et d’en voir son illustration à travers deux études de cas menées à l’Université de Sherbrooke. L’objectif est d’une part de proposer une démarche de développement professionnel en enseignement basée sur une logique de recherche et d’autre part d’évaluer les retombées des transformations pédagogiques en termes d’apprentissage des étudiants.
Samantha Gruenheid est professeure agrégée au Département de Microbiologie et Immunologie de l’Université McGill. Sa domaine de recherche est la pathogénie microbienne moléculaire. Elle forme des étudiants de maîtrise, doctorat et postdoctorat. Elle est également très impliquée dans l'éducation des étudiants de premier cycle, ayant récemment développé un laboratoire de recherche authentique pour plus de 100 étudiants de premier cycle par an et servant dans le comité curriculaire de son département. Ces activités ont stimulé un nouvel intérêt pour la recherche et la théorie de l'éducation.
Résumé de la conférence de Samantha Gruenheid
En Amérique du Nord, la plupart des professeurs d'université sont embauchés sur la base de leurs contributions à la recherche. Bien que l'enseignement aux étudiants de premier cycle représente généralement une partie importante de nos mandats de professeur, bon nombre d'entre nous arrivent au métier avec peu de connaissances sur les meilleures pratiques en matière d'enseignement et d'apprentissage. Pour combler cette lacune en matière d'expertise, de nombreuses universités offrent à leurs professeurs des ateliers sur l’enseignement et l'apprentissage, mais la participation des professeurs à ces cours est souvent limitée et les sujets abordés sont généralement assez généraux. Je discuterai des expériences positives de notre département qui a récemment adopté un modèle différent: nous avons embauché un spécialiste de l'éducation scientifique pour travailler de façon intégrée exclusivement dans notre département. Ce spécialiste a travaillé individuellement avec des professeurs pour réaménager leurs cours et y amener de nouvelles méthodes d'enseignement et d'évaluation, des ateliers et des évènements médiatisés et a apporté son expertise à notre comité de programme de premier cycle. Ses succès ont créé un effet de boule de neige, mettant nos pratiques départementales d'enseignement et d'apprentissage à l'avant-garde, nous guidant à nous efforcer d'améliorer continuellement le contenu, la livraison et les stratégies d'évaluation de nos cours.
Complément

Amphithéâtre Descartes

Disciplines
Mots clés