Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Le bonheur à l'école

Image absente
Autre

Mardi 06 déc 2011
Sous la direction de Samuel Lézé et Yves Winkin

Intervenant(s)

Sous la direction de Samuel Lézé et Yves Winkin

Description générale
Le bonheur à l'école sonne comme une provocation : oxymore ? L'école n'est-elle pas précisément le lieu d'un travail ? Cache-misère ? L'école n'est-elle pas justement le lieu de production ou de reproduction de la souffrance sociales des élèves, mais aussi des enseignants ? Nouvel idéal ou idéologie de l'épanouissement ou de l'estime de soi de l'enfant ? L'école n'est-elle pas prioritairement un lieu garantissant l'égalité des chances et la liberté par le savoir ? Utopique ? L'école n'est-elle pas finalement le lieu de l'ordre et de la raison ? Les objections ne manquent pas. Pourtant, le « bien-être à l'école » est une préoccupation désormais internationale, encore émergente en France. Il est possible de distinguer deux séries de travaux - un descriptif et un normatif - partageant le même souci de partir de la dimension individuelle et subjective du problème du « bien-être ». Un premier pôle de recherche « descriptive » reformule la question des inégalités (besoin, droit pauvreté, qualité de vie et exclusion sociale) et des discriminations sociales (sexisme, racisme, homophobie) en s'intéressant principalement à la perception et aux sentiments des élèves. Dans ce cadre, l'école est révélatrice des inégalités sociales et les enseignants peuvent jouer un rôle de correcteurs de ces inégalités ou de garants d'un milieu favorable au développement de « chaque » élève. Un deuxième pôle de recherche plus « normative » reformule et élargit positivement la question de l'état de santé mentale d'une population spécifique. Dans ce cadre, et au-delà de la prévention, l'école est un lieu de socialisation au « bien-être émotionnel » qui s'attache au développement physique, mental, spirituel, moral et social de l'enfant. Il s'agit d'apprendre un savoir-être (« life skill ») qui regroupe la stabilité de la personnalité (estime de soi, responsabilité, Intelligence émotionnelle incluant contrôle de soi et empathie, résilience, gestion du stress), et de promouvoir la santé physique et santé mentale (addiction, troubles alimentaires, violence et dépression). Dans les deux cas, la préoccupation du « bien-être à l'école » implique un modèle éducatif alternatif qu'il convient d'interroger. Le colloque invite à penser les conditions du réenchantement de l'école et du plaisir d'apprendre. Programme A partir de 9h00 : accueil   Session 1 : Enjeux 10 h 00 : Yves WINKIN (ENS de Lyon-IFÉ) : présentation   10 h15 : Samuel LEZE (ENS de Lyon-IFÉ) : objections ?   Session 2 : horizons du bonheur 11h30 : Mathieu POTTE-BONNEVILLE (CIP) : provocations ? 12h00 : Alain KERLAN (Université Lyon 2) : Le bonheur éducatif : idée neuve en Europe, ou cheval de Troie de l'école néo-libérale ?   Session 3 : Pédagogies du bonheur ?   14h30 : Renaud d'ENFERT (ENS de Lyon- IFÉ,  SHE ) : "Favoriser le libre jeu de leurs facultés diverses" : l¹introduction du "dessin libre" à l'école au début du XXe siècle   15h00 : Pierre ALBERTINI : Sur Georges Snyders : une pédagogie de la joie   Session 4 : Expérience scolaire et émotions 16h00 Philippe BONGRAND (Université de Cergy) : Les enjeux politiques des émotions des enfants au sein du système éducatif. Genèse d'une économie morale 16h30 Françoise LANTHEAUME (Université Lyon 2) : la souffrance des enseignants   17h00 Sophie ERNST (ENS de Lyon-IFÉ) : un programme de recherche ? 18h00 SYNTHESE Yves WINKIN (ENS de Lyon-IFÉ)   Infos pratiques : - – s'inscrire avant le 2 décembnre 2011 auprès de Samuel Lézé, chargé de mission Sciences et Sociétés, samuel.leze(at)ens-lyon.fr - – Comment se rendre à l'IFÉ ? mais aussi où se restaurer, comment se loger, se rendre à l'IFÉ : http://ife.ens-lyon.fr/ife/institut/informations-pratiques  En savoir plus : http://www.inrp.fr/manifestations/2011-2012/le-bonheur-a-lecole
Complément

IFÉ