Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Dynamique de l'évolution de la denture en rapport avec l'habitat, le comportement et le régime alimentaire chez les poissons perroquets (Scarinae, Labriformes)

Date
jeu 07 nov 2019
Horaires

10h00

Intervenant(s)

Soutenance de thèse de M. Jérémie VIVIANI de l'IGFL sous la direction de M. Laurent VIRIOT

Langue(s) des interventions

Description générale

Les poissons-perroquets, séparés en deux tribus les Scarini et les Sparisomatini, se sont diversifiés au sein des Labridae à partir d’ancêtres carnivores. L’un des facteurs essentiels pour expliquer cette diversification est leur exploitation d’une nouvelle niche trophique : les microorganismes. La plupart des Sparisomatini paissent des macroalgues pour y extraire les micro-organismes épiphytiques tandis que les poissons-perroquets brouteurs (tous les Scarini, certains Sparisoma) raclent ou creusent le substrat rocheux pour y récolter les microorganismes épilithiques et endolithiques. Ces changements de comportement alimentaire se sont accompagnés de nombreuses évolutions dentaires avec notamment la présence de plaques dentaires chez les brouteurs mais aussi certains paisseurs. Les phylogénies moléculaires ont contredit le précédent scénario évolutif sur la denture des poissons-perroquets qui stipulait l’apparition progressive de plaques dentaires à partir de dentures à dents non recouvertes d’os (dents libres). Cette thèse se propose de réexaminer l’évolution de la denture chez les poissons-perroquets en se basant sur les progrès phylogénétiques mais aussi techniques (microtomographie 3D), tout en faisant le lien avec leur régime et leur fonction écologique.

Parrotfishes, divided into the tribes Scarini and Sparisomatini, are labrid fishes that arouse from carnivorous ancestors. One of the main factors that explain this radiation is the exploitation of microorganisms as a food source. While most Sparisomatini browse macroalgae to get epiphytic microorganisms, grazing parrotfishes (all Scarini and some Sparisoma) scrap or excavate hard substrate to obtain epilithic and endolithic microorganisms. Changes in feeding behaviour are associated with dentition specialization with notably dental plates in grazing but also some browsing parrotfishes. Gene-based phylogenies contradicted the previous evolutionary scenario about parrotfish dentition evolution, which states the progressive emergence of dental plates from non-coalesced dentitions. This thesis manuscript aims to re-examine the evolution of parrotfish dentitions in the light of the new phylogenies by using X-ray 3D microtomography, and to link this evolution with diet and ecology.
 

Gratuit
Mots clés
Disciplines