Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Le démonstratif en latin tardif et altimédiéval : étude de la documentation notariale privée rédigée en Gaule et en Italie (7e–10e siècles)

Date
mer 29 sep 2021
Horaires

14h

Intervenant(s)

M. Piotr PLOCHARZ du laboratoire IHRIM, sous la direction de Mme Céline GUILLOT et de Mme Maria SELLIG.

Langue(s) des interventions

Description générale

Ce travail de recherche vise à mieux nous renseigner sur le processus de filiation du latin aux langues romanes, et plus spécifiquement sur la réorganisation du système des démonstratifs qui a lieu à l’époque du passage du latin tardif à l’ancien français et à l’ancien italien. En bénéficiant des apports et avancées de la linguistique sociohistorique mais aussi de l’histoire socio-culturelle de l’Occident latin, cette thèse exploite les acquis du tournant numérique de la recherche en SHS en s’appuyant sur les méthodologies de la linguistique de corpus et les outils d’analyse numériques. Elle explore un genre textuel jusque-là mal connu et inexploité par les linguistes, à savoir les chartes notariales. La recherche est centrée sur l’analyse pragmatico-sémantique des six formes traditionnellement considérées comme des démonstratifs, les indexicaux HIC, ISTE, ILLE, et les endophoriques IS, IDEM et IPSE. La phonétique et la morphosyntaxe des démonstratifs sont prises en compte afin de mieux saisir leurs propriétés sémantico-pragmatiques dans le contexte de la naissance des déterminants et des articles. Les analyses sont menées dans une perspective comparatiste à partir d’un corpus numérique de chartes privées rédigées en Gaule et en Italie méridionale entre le 7e et le 10e siècle. Le corpus est exploité à l’aide du logciel TXM, développé par le groupe Cactus (Corpus en diachronie, textomérie et usage) au sein de l’IHRIM (UMR 5317)

Gratuit
Mots clés