Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Ovido en la General Estoria de Alfonso X

Soutenance de thèse

Vendredi 16 mar 2012
16 h 30
Irène SALVO-GARCIA (Laboratoire CIHAM)

Intervenant(s)

Irène SALVO-GARCIA (Laboratoire CIHAM)

Description générale

La thèse « Ovide dans la General estoria d'Alphonse X » a pour objectif l'étude de la réception du poète latin dans l'histoire universelle conçue au sein de l'atelier dirigé par Alphonse X pendant le dernier quart du XIIIe siècle (ca. 1270-1284). Ladite œuvre prétendait relater l'histoire de l'homme depuis la Genèse jusqu'au règne du roi Alphonse lui-même. La source fondamentale de la General estoria est la Bible. S'ajoutent à la matière biblique diverses notices païennes ou « gentilles » (étrangères au peuple hébreu).  Dans les deux premières parties de la General estoria, les sources fondamentales pour les récits gentils sont les Métamorphoses et les Héroïdes d'Ovide. Cet usage est complété par un emploi fragmentaire des Fastes, des Remèdes à l'amour, de l'Art d'aimer et des Pontiques. Nous avons porté  notre attention aussi bien sur la méthode de traduction de l'œuvre d'Ovide que sur les techniques de compilation de la General estoria. Ainsi, cette thèse est structurée de la façon suivante : 1) une introduction où nous décrivons les règles qui caractérisent la lecture d'Ovide au Moyen Âge (ch. 1) ; 2) une étude des éléments contextuels du texte latin en trois sections : une étude des accessus, des gloses et des commentaires qui accompagnaient le texte latin dans l'étape médiévale (ch. 2) ; une analyse des œuvres mythographiques qui s'insèrent dans la compilation (ch. 3) ; enfin, la description des caractéristiques qui définissent l'utilisation des œuvres d'Ovide moins employées: les Fastes, l'Art d'aimer, les Pontiques et les Remèdes à l'amour (ch. 4). Finalement, dans le deuxième bloc de la thèse (ch. 5), nous avons fait une analyse exhaustive et détaillée des fragments empruntés aux œuvres d'Ovide dans la General estoria.

Complément

Universidad Autonoma de Madrid (Espagne) - Facutad de Filosofia y Letras
Sala Historicista (Departamento de Arquelogia - Modulo X