Liens transverses ENS de Lyon

PHIC4248 : La philosophie contemporaine de l'art face au renouvellement de la pratique artistique visuelle au tournant du XXe siècle

Niveau M1+M2

Discipline(s) Philosophie

ECTS 4.00

Période 2e semestre

Localisation Site Descartes

Année 2019-2020

 Public externe (ouverts aux auditeurs de cours)
 

Créneau
Lundi Matin
Horaires du cours
lundi de 10h-12h au second semestre
Objectif du cours

Art de l’innovation et de l’expérimentation, l’avant-garde artistique apparue à la fin du XIXème siècle joue sur la dissidence et la rupture avec les codes et les règles de l’esthétique classique née au XVIIIème siècle, dans le but de remettre en question l’idée même d’art et plus particulièrement celle de l’art en tant que source d’émotion de plaisir. Dès lors, l’art dans sa dimension visuelle et plastique n’est plus tant considéré comme un ornement ou un loisir, ni même comme un divertissement désintéressé, ou bien comme le seul plaisir du Beau atteint au terme d’une quête affective. D’ailleurs, l’art avant-gardiste dans ses formes les plus extrêmes paraît avoir poussé jusqu’à un point culminant la logique de la création affranchie de toute contrainte esthétique traditionnelle, au point parfois qu’il revendique l’indifférence esthétique (Duchamp, 1975). L’art visuel plastique au tournant du XXe siècle entame ainsi un processus drastique de bouleversement des codes esthétiques passés, ce qui implique que l’on se réinterroge de manière générale sur la nature de l’art. Le principal axe de réflexion de cette étude sera par conséquent celui d’un examen ontologique : Qu’est-ce que l’art depuis le XXe siècle ? Comment le définir et peut-on encore le définir ?

Pour prendre en charge ces questions tout à la fois ancestrales et épineuses, nous commencerons par analyser les caractéristiques nouvelles de l’art du XXe siècle, autant dire de l’art moderne et de l’art avant-gardiste (puis contemporain) que nous nous attacherons à définir, puis autant à lier sur certains points qu’à distinguer sur d’autres. Aussi nous inscrirons-nous en priorité dans les pratiques artistiques elles-mêmes, c’est-à-dire aussi bien dans les œuvres que dans les livres et interviews d’artistes. En procédant ainsi, nous montrerons que ces pratiques constituent une réflexion en elles-mêmes, une réflexion qui sera appelée à être relayée par la philosophie esthétique.

Si ces pratiques interrogent leur nature, c’est parce que cette nature a elle-même évolué au gré de leurs propres bouleversements. Le paradigme artistique qui le prouve le mieux, c’est celui de l’art conceptualisé, lequel suppose que dans l’œuvre d’art du XXe siècle le concept importe tout autant que l’objet, voire importe plus, comme dans le cas tout à fait signifiant et hapaxique de l’Art Conceptuel des années soixante. Aussi porterons-nous une attention toute particulière à ce dernier ainsi qu’à d’autres modèles artistiques connexes, qui sont eux aussi radicalement conceptualisés, à l’instar du ready-made duchampien. D’ailleurs, nous observerons que l’Art cCnceptuel révèle quelque chose de tout l’art conceptualisé du XXe siècle auquel il appartient lui-même. Mais que révèle-t-il au juste ?

Nous verrons que l’art visuel depuis la fin du XIXe siècle, en se conceptualisant, s’est largement auto-décrit et auto-catégorisé comme un art de type cognitif, au sens d’un art qui revendique la valeur tant cognitive qu’épistémique des facultés impliquées dans les différents aspects du processus artistique. Bien évidemment, cela suppose que nous en passions par une spécification de ce qu’il faut entendre techniquement par art cognitif et par théorie cognitive de l’art avant de voir comment la philosophie contemporaine a su prendre en charge cette idée. Nous montrerons en effet que les théoriciens et philosophes contemporains de l’art qui se sont intéressés à la question du renouvellement de la nature de l’art (comme en esthétique analytique) se sont en priorité focalisés sur les formes d’art les plus radicalement intellectives et cérébrales. La raison est simple : ce sont ces formes qui prouvent le mieux que l’art du XXe siècle (de sa dimension moderne à sa dimension néo-avant-gardiste) est effectivement d’une nature conceptualisée et en partie cognitive. Cela est d’autant moins surprenant que le mouvement de rupture qu’a opéré (en priorité) l’art avant-gardiste à l’orée du siècle dernier est un mouvement qui va de plus en plus loin dans la mobilisation de facultés cognitives intellectives au sein du processus artistique.

Bibliographie indicative :

Alberro A., et Stimson B., Conceptual art: a critical anthology

Angelini C., Echo de l’art conceptuel dans l’esthétique analytique

Barrer P., Tout l’art contemporain est-il nul ? Le débat sur l’art contemporain en France avec ceux qui l’ont lancé. Bilan et mise en perspective

Baumgarten, Æsthetica

Beuys J., Par la présente, je n’appartiens plus à l’art

(Sous la direction de) Borillo M., Dans l’atelier de l’art : Expériences cognitives

Borillo M.,  Approches cognitives de la création artistique

Cauquelin A., Que sais-je. L’art Contemporain

Chateau D., « Les valeurs de l’art à l’ère post-art »

Cometti J-P. et Morizot J., Esthétique contemporaine : Art, représentation et fiction

Danto, L’art contemporain et la clôture de l’histoire

Danto, La Transfiguration du banal

Darsel et Pouivet, Ce que l’art nous apprend. Les Valeurs cognitives dans les arts

Duchamp M., Duchamp du signe

Formis B., Shusterman R., Jan van Eyck A., Penser en corps : soma-esthétique, art et philosophie, journées d’études

Godfrey T., L’art conceptuel

Goodman et Elgin C., Esthétique et connaissance, pour changer de sujet

Guillo A., Ecrits d’artistes au XXe siècle

Hall J., « Interactive Art and the Action of Behavioral Aesthetics in Embodied Philosophy »

Hahn O., Avant-garde : théorie et provocations

Heinich N., Le Triple jeu de l’art contemporain

Heinich N. et Schaeffer J-M., Art, création, fiction. Entre sociologie et philosophie

Jimenez M., Art et technosciences. Bioart et neuroesthétique

Jimenez M., L’esthétique contemporaine

Jost F, le Culte du banal. De Duchamp à la télé-réalité

Kandinsky W., Du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier

Kerlan A., « L’art pour éduquer. La dimension esthétique dans le projet de formation postmoderne »

Klein Y., Vers l’immatériel

Kosuth J., « L’art après la philosophie »

Krauss R., L’originalité de l’avant-garde et autres mythes modernistes

Lejeune F, « Corps à corps oeuvre-public. Approche esthétique d’une installation »

LeWitt, « Paragraphs on Conceptual Art »

Lories D., L’Art à l’épreuve du concept

Massin M., Expérience esthétique et art contemporain

Michaud Y., La Crise de l’art contemporain

Michaud Y., Critères esthétiques et jugement de goût

Morizot J., Naturaliser l’esthétique? : Questions et enjeux d’un programme philosophique

Noe A., Strange Tools, Art and Human Nature

O’Reilly S., Le corps dans l’art contemporain

Osborne P., « Où est l’oeuvre d’art ? L’art, l’architecture et l’espace de l’oeuvre post-conceptuelle »

Poletti F., L’art au XXe siècle, I. Les avant-gardes

Pouivet R., L’ontologie de l’oeuvre d’art

Pouivet R., Qu’est-ce qu’une oeuvre d’art ?

Richter H., Dada. Art and anti-art

Riout D., Qu’est-ce que l’art moderne ?

Rosenberg H., La Dé-définition de l’art

Schaeffer J-M, Adieu à l’esthétique

Sers, L’avant-garde radicale. Le renouvellement des valeurs dans l’art du XXe siècle

Shusterman R., « Le corps et les arts : Le besoin de soma-esthétique »

Shusterman R. « La Raison et l’esthétique. Entre modernité et postmodernité »

Shusterman R., trad. Cometti J-P., Gaspari F., Combarnous A., La fin de l’expérience esthétique

Sibony D., Création. Essai sur l’art contemporain

Talon-Hugon C., Que sais-je? L’esthétique

Vallos F., Reymond F., Herrmann G., Tiberghien G.A, Hocquard E., Inkster D., Mollet-Viéville G.,  Piron F., Art conceptuel, une entologie

(sous la dir. de) Walther I. F., L’art au XXe siècle

Warhol A., Ma philosophie de A à B

Wilson I., « Conceptual art »

Cours magistral validé par un exposé ou un mini-mémoire maison. 

Début du cours le lundi 20 janvier

Modifié le :
13/01/2020 16:24:31