Liens transverses ENS de Lyon

PHIC4277 : Philosophie et épistémologie des sciences sociales

Niveau M1+M2

Discipline(s) Philosophie

ECTS 5.00

Période 2e semestre

Localisation Site Descartes

Année 2019-2020

 Public externe (ouverts aux auditeurs de cours)
 

Horaires du cours
Il se déroulera tous les mardis de 14h à 16h. La salle sera la D2.002 — sauf modification toujours signalée au panneau d'affichage dans le hall du Bâtiment Formation.  
Objectif du cours

Ce cours est organisé par Élie Piot (doctorant AMN) et Claude Gautier. 

- Percevoir des faits sociaux -

Le cours d'épistémologie et philosophie des sciences sociales cette année aura pour thème le problème de l'observation, à travers l'étude d'une démarche scientifique de production de données empiriques particulière, à savoir l'ethnographie. Après avoir abordé les questions liées à la réflexivité et à la neutralité axiologique, en reposant à la lecture des productions scientifiques, le problème de la relation entre sujet et objet de connaissance, nous voulons poser cette année la question du sensible et de la perception dans l'enquête sociale. Il s'agira d'étudier à travers la méthodologie, l'instrumentation et la poursuite de l'enquête ethnographique une manière d'obtenir des entités observables et de rendre perceptible ce qui ne l'était pas d'abord : des conventions, des habitudes, des règles tacites. Et donc de prendre au sérieux l'ambition empirique des sciences sociales. S'il y a fait social, alors il est possible de l'observer : il est identifiable et tangible, par exemple dans les textes de loi (Durkheim Règles). L'objet du cours sera d'instruire, par la lecture de textes issus des sciences positives, le problème du rapport entre ce qui est et ce qu'est l'expérience sensible et scientifique, en prenant pour point de départ ce qui a été percu dans des cas spécifiques d'enquête sociale - Qu'est-ce que l'enquêteur/trice est allé voir ? Qu'est-ce qu'il ou elle a vu effectivement ?

 

Ce cours est ouvert à tous ceux et celles qui, depuis leur domaine de spécialité, qu'il s'agisse de sociologie, d'anthropologie, d'histoire, de géographie, de philosophie, de civilisation, etc., se posent des questions portant sur les manières de constituer ces domaines en savoirs ou connaissances redevables d'un ensemble de normes fixant ce qu'il est convenu d'appeler "objectivité" ou "positivité" et "neutralité axiologique". En ce sens, les savoirs positifs depuis lesquels seront interrogées ces normes épistémiques de la neutralité et de l'objectivité constituent le premier et principal requisit de cet enseignement. 

L'interrogation générale demeure cependant de type philosophique et s'adossera à des études de cas ainsi qu'à des mises en problème classiques en épistémologie des sciences sociales. 

Celles-ci seront établies lors des premières séances de travail et supposeront, notamment de la part des étudiant.e.s, des présentations orales et écrites à partir d'études de cas. 

Le cours aura lieu au second semestre de l'année universitaire 2018-2019.  

Une bibliographie indicative sera proposée en début de cours lors de la présentation générale de cet enseignement. 

Modifié le :
08/09/2019 16:37:23