Liens transverses ENS de Lyon

SCSO4122 : Fronts de recherche sur les dynamiques territoriales de santé

Niveau M1+M2

Discipline(s) Sciences sociales

ECTS 5.00

Période 1e semestre

Localisation Site Descartes

Année 2020-2021

 Public externe (ouverts aux auditeurs de cours)
 

Horaires du cours
- Vendredi 16 octobre, 14h-18h
- Samedi 17 octobre, 9h-13h
- Vendredi 27 novembre, 14h-18h
- Samedi 28 novembre, 9h-13h
- Vendredi 22 janvier, 14h-18h
Objectif du cours

La géographie de la santé procède d’une approche à la fois spatiale et sociale en abordant deux courants complémentaires : d’une part, la répartition des maladies et de leurs facteurs de risque associés et, d’autre part, l’accessibilité et le recours aux soins.

Cette discipline explore, en combinant les regards avec d’autres (épidémiologie, sociologie, sciences de l’environnement, etc.), une diversité de questions en cherchant :

  • à objectiver les disparités spatiales de santé ;
  • à identifier et comprendre les processus, aussi bien individuels que collectifs, sousjacents à la promotion ou, au contraire, à la dégradation de la santé ;
  • à proposer des pistes pour réduire ces disparités au sein des territoires.

Appréciées sous un angle spatial, ces dimensions de la santé sont également envisagées par le biais de leurs dynamiques et des contextes dans lesquels elles opèrent.

 

Afin de saisir la complexité des logiques socio-spatiales qui interagissent avec la santé, les travaux d’analyse de ce champ de recherche sont menés à travers divers espaces (pays du Nord et du Sud ; espaces urbains, périurbains et ruraux ; quartiers favorisés et défavorisés ; etc.), échelles géographiques et niveaux d’observation (de l’échelle individuelle à l’échelle globale). Dans ce même objectif, ils recourent à plusieurs méthodes et outils (enquêtes, observation participante, cartographie, statistiques spatiales, systèmes d’information géographique, etc.) et croisent de nombreuses données (sanitaires évidemment, mais également sociodémographiques, environnementales, etc.).

 

Ce faisant, ces approches contribuent, au regard d’une diversité d’enjeux de société (diffusion des épidémies, vieillissement de la population, qualité de vie et bien-être, accessibilité et accès équitables aux soins, coordination des systèmes médical, médico-social et social, etc.), au développement de connaissances théoriques pour la recherche, mais aussi opérationnelles pour apporter un éclairage objectif qui puisse guider l’action publique. En France, la Loi HPST (hôpital, patients, santé, territoires) de 2009, qui ambitionne la réforme en profondeur de l’organisation sanitaire, place en effet le concept de « territoire » au cœur de la réflexion.

 

Après avoir décrit le paysage des questionnements contemporains et de leurs approches, une sensibilisation aux sujets liant la santé et les territoires dans le contexte français sera proposée en parallèle de lectures. Plusieurs domaines seront abordés sans pour autant pouvoir couvrir l’ensemble de ceux étudiés par la discipline. Ce cours s’articulera autour de thèmes tels que :

  • Soins primaires : disparités spatiales d’accessibilité/accès au médecin traitant
  • Hôpital : choix d’un lieu d’hospitalisation entre proximité géographique, qualité des soins et rétraction des capacités d’accueil
  • Politiques publiques en santé : parcours de santé des aînés notamment
  • Organisation des soins : par exemple, en psychiatrie et pour les victimes d’AVC

Cours assuré par Charlène Le Neindre, Chargée de recherche en Géographie - IRDES

Modifié le :
09/10/2020 10:45:52