Liens transverses ENS de Lyon

LAF-4101 : Linguistique française et générale : théories et pratiques.

Niveau M1+M2

Discipline(s) Langue française

ECTS 5.00

Période 1e semestre

Localisation Site Descartes

Année 2018-2019

 Public externe (ouverts aux auditeurs de cours)
 

Horaires du cours
Chaque mardi, de 14h à 16h, à partir du 18 septembre 2018, salle D2.001 (site Descartes).
Objectif du cours

Présenter aux étudiantes/étudiants quelques grandes questions théoriques de la linguistique française (propres à la langue française) et générale (communes à l'ensemble des langues dans le monde comme moyens de communication), dans une perspective historique (contexte intellectuel de l'apparition de ces théories) mais surtout synchronique (synthèse de ces connaissances théoriques telles qu'elles sont familières en ce début de XXIe siècle). Le programme se divise en quatre sujets, présentés chacun par une enseignante/un enseignant différents : les voici dans leur ordre de traitement.

1) Saussure et Bally : de la langue au discours, du système au style (Éric Bordas). Les deux premières séances présenteront le grand texte fondateur de la linguistique générale moderne que reste, un siècle après sa parution le Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure, en insistant sur ses thèses les plus importantes : la langue comme système, la synchronie, le signe linguistique. La troisième séance est consacrée à l'œuvre de Charles Bally, premier disciple direct de Saussure qui s'est, lui, consacré principalement, contre la langue, au discours comme objet singulier et espace de singularisation.

2) Guillaume et le guillaumisme (Nicolas Laurent). On présentera les apports essentiels de Gustave Guillaume (1883-1960) et de ses continuateurs formant "l'école guillaumienne" (notamment ma notion de "temps opératif", le mécanisme du tenseur binaire radical, les principes d'une linguistique de position).

3) Norme et variation en français contemporain (Patricia Lambert).

4) Pragmatique et énonciation (Céline Guillot). La pragmatique et la linguistique de l'énonciation seront abordées sous l'angle des théories traitant de la référence (dénotation/référence, déixis et anaphore, chaînes de référence en français) et de la pragmatique intégrée (relations entre théorie sémantique et pragmatique) développée par O. Ducrot & J.-Cl. Anscombre.

 

 

Aucun.

L'assiduité à l'ensemble des 12 séances de cours magistraux (avec interactions ponctuelles avec les élèves en cours de séances) est obligatoire et vérifiée à chaque cours par les enseignants. L'évaluation finale, notée, prend la forme d'une composition personnelle sur un sujet abordé en cours et rédigée par chaque étudiante/étudiant (mais selon le sujet, des travaux en commun sont possibles et souhaitables) et rendue par email à l'enseignant concerné : les sujets ne sont pas donnés par les enseignants et il appartient à chaque étudiant/étudiante de faire preuve d'imagination en fonction des éléments des cours, dans une perspective de recherche en linguistique.

Néant.

1) Ferdinand de Saussure, Cours de linguistique générale, Payot, 2016 (livre au format de poche).

Charles Bally, Traité de stylistique française [1909], Genève, Georg, 1963 (à consulter en bibliothèque).

2) Annie Boone & André Joly, Dictionnaire terminologique de la systématique du langage, L'Harmattan.

Marc Wilmet, Gustave Guillaume et son école linguistique, Nathan.

3) S. Detey et al. (dir.), Les Variétés du français parlé dans l'espace francophone. Ressources pour l'enseignement, Ophrys.

F. Gadet, La Variation sociale en français, Ophrys.

4) M. Charolles, La Référence et les expressions référentielles en français, Ophrys.

O. Ducrot & J.-Cl. Anscombre, L'Argumentation dans la langue, Liège, Mardaga.

J. Moeschler & A. Reboul, Dictionnaire encyclopédique de la pragmatique, Seuil.

Modifié le :
06/09/2018 16:27:31