Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Haïti, 500 ans d’histoire

La tête coupée de Boukman est montrée aux esclaves révoltés
Actualité

Résumé

Une exposition accueillie par l'Ecole jusqu'au 24 février 2012

Description

L'ENS de Lyon accueille jusqu'au 24 février sur le site Descartes une exposition consacrée à Haïti, composée d'environ 70 tableaux. Cette exposition est ouverte à tous, comme toute la programmation culturelle de l'Ecole, tous les jours de 9h à 17h  et les samedis pour des visites commentées (cf informations pratiques en encadré).

Culture bien sûr, histoire évidemment, couleurs, douleurs, générosité, solidarité ..... Générosité en effet, car c'est ce qui caractérise ce peuple comme nous le rappelle Paul Vermande - président du réseau Rhône-Alpes pour Haïti - qui a sollicité l'ENS de Lyon pour accueillir cette exposition. Et Solidarité, car c'est aussi ce à quoi nous invite Paul Vermande. Pourquoi ne pas acheter le catalogue de l'exposition ? Des bénévoles sont présents chaque jour sur cette exposition.

Les membres de son association ont choisi la culture pour nous faire connaître ce peuple, ce « peuple de peintres » comme disait Malraux, dont l'histoire est chargée d'épreuves, la dernière étant le séisme survenu il y a maintenant 2 ans. Ils organisent tous les samedis matins des visites commentées, inscrivez vous ! Vous pouvez même venir en famille.

 « Un tableau est un objet d'art. Et l'art n'est pas fait pour dire le malheur. Même déprimé, cabossé, un Haïtien se tient ». Raynald Joseph, Port-au-Prince, février 2010.

Deux commissaires charismatiques : Jean-Marie Drot et Florence Alexis Merci ! C'est par ce mot, que Jean-Marie Drot, commissaire de l'exposition avec Florence Alexis, a commencé son discours lors de l'inauguration en nous confessant que sa grand-mère lui disait « dis toujours merci en premier avant de dire bonjour et s'il te plaît ». C'est par ce même mot que madame Moreira, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes a clôturé son discours.

 Florence Alexis, commissaire de l'exposition, interrogée par Christophe Adde de France 3 sur l'usage des couleurs pour montrer des situations « violentes » indiquait que le bleu n'était pas destiné à illustrer le bonheur ou le malheur, qu'il y a des variantes de bleu... et surtout notre part à nous, spectateurs.

 « Couleurs primaires, Dessins naïfs, Vibrations enfantines. Aucun espace vide. Tout est plein à ras bord. La première larme fera déborder ce fleuve de douleurs dans lequel on se noit en riant » Dany Lafferière, l'Enigme du retour, p86, Grasset, Paris, 2009.

L'histoire de HaïtiPays-crucifie.jpg

Les deux commissaires ont choisi de nous montrer cette exposition dans l'ordre chronologique des événements présentés dans ces tableaux. L'exposition débute ainsi par un tableau de Jean Edouard « un village haïtien avant Colomb » pour s'achever sur le tableau de ce jeune peintre haïtien, Mécéne Brunis, « le pays crucifié ». Ce tableau n'était pas prévu initialement, mais ce jeune peintre de 17 ans a sollicité directement Jean-Marie Drot qui lui a donné son accord. Le lendemain, Mécène Brunis lui apportait ce tableau. Il clôt l'exposition.

La-fin-tragique-Alexis.jpgEntre ces tableaux, c'est toute l'histoire de Haïti qui vous sera racontée : « Les blancs débarquent », « Les dieux vodoux se penchent sur le destin d'Haïti », « Surpopulation », « le marché aux esclaves » autant de tableaux illustrant l'histoire de ce pays. Histoire plus contemporaine avec le tableau de Edouard Dual Carrié, «La triste fin de Jacques Stephen Alexis », père de Florence Alexis, commissaire de l'exposition. Visionnez le reportage réalisé par ENS media

Informations pratiques

Trois rencontres exceptionnelles avec Marcel Dorigny, Jean Durosier Desrivières et Guy Régis Jr. Dans le cadre du séminaire Comment une poésie hétérolingue et pourquoi ?, le CERCC propose une poétiquepolitique de textes écrits à la croisée des langues.

Plus d'information (http://www.ens-lyon.eu/LGC019/0/fiche_cours)

- Jean Durosier Desrivières "Conversation avec un artiste aux pieds poudré" Le mercredi 18 janvier 2012 de 14h à 16h (salle F 05).

- Guy Régis Jr. "Incessants" : Petits massacres urbains répétés et répétitifs pour égorger la tranquillité Mercredi 1er février 2012 de 14  à 16 heures (salle F 112, sous réserve).

- Marcel Dorigny " De St Domingue à Haïti : une histoire singulière" Le 2 février à 18 heures avec le département Histoire de l'ENS. Les lectures seront accompagnées de discussions avec le public et d'une conversation avec Cécile van den Avenne et Myriam Suchet. - Des animations philosoph art La galerie "La Librairie", lieu d'exposition de l'ENS site Descartes, accueillera pendant le temps scolaire des classes de primaire ou de collège (6e, 5e). Encadrés par un philosophe et un historien de l'art, les enfants sont invités à réfléchir sur les thématiques de l'autre, de l'identité, de l'esclavage et de l'art.

Des visites commentées Visite commentée de l'exposition : 17 peintres, 26 tableaux. Tous les samedis, à partir du 14 janvier, des visites commentées sont proposées de 10 à 18 heures. Vous pouvez vous inscrire auprès de Chantal Gérard - chantal.gerard@insa-lyon.fr et de Maguy Vermande - vermandemaguy@wanadoo.fr - Tél.: 06 64 19 72 01