Actualité de l'ENS de Lyon

Du pigment antique à la molécule-aimant

Image absente
Actualité
Résumé

Publication du laboratoire de Chimie

Description

Le pourpre de Tyr, pigment dont la première utilisation remonte aux Phéniciens (1500 av JC), est secrété principalement par le Murex. Photo DR
Créer des aimants qui aient la taille d’une molécule est un défi que tentent de relever de nombreux chimistes. Par ailleurs, disposer de molécules capables d’émettre de la lumière proche infrarouge est également porteurs de nombreuses applications. Des équipes de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS / Université de Rennes1 / INSA) en collaboration avec deux laboratoires lyonnais, le Laboratoire de chimie (CNRS / ENS de Lyon / Université Claude-Bernard Lyon  1) et l’Institut lumière matière (CNRS / Université Claude Bernard Lyon  1) viennent de réussir l'exploit de synthétiser une molécule qui réunit ces deux propriétés.
Il s’agit d’un colorant connu depuis des millénaires qui a été fixé sur des ions métalliques. L’avantage d’utiliser un produit naturel, il s’agit d’un colorant secrété par un escargot de mer, le murex, est sa compatibilité avec les milieux biologiques. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Chemistry-a European Journal. Parmi les co-auteurs de l'article : Olivier Maury et Virginie Placide du laboratoire de chimie de l'ENS de Lyon.
Plus d'info sur le site du CNRS
Référence :  Xiaohui Yi, Kevin Bernot, Vincent Le Corre, Guillaume Calvez, Fabrice Pointillart, Olivier Cador, Boris Le Guennic, Julie Jung, Olivier Maury, Virginie Placide, Yannick Guyot, Thierry Roisnel, Carole Daiguebonne, Olivier Guillou - Unraveling the Crystal Structure of Lanthanide–Murexide Complexes: Use of an Ancient Complexometry Indicator as a Near Infrared-Emitting Single-Ion Magnet - Chemistry-a European Journal, 20, 1569-1576
Mots clés