Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Au plaisir de lire le livre de Paul Arnould

Image absente
Actualité
Résumé

Interview sous un chêne dans le Juste Jardin

Description

La rencontre se déroule sous un chêne, dans le jardin de Descartes. Parler avec Paul Arnould, de son dernier livre intitulé Au plaisir des forêts est un vrai plaisir. Comment est née l’idée de ce livre ? Sur une suggestion d’un de ses anciens étudiants, Sylvain Kahn, aujourd’hui animateur de l’émission Planète Terre sur France Culture (lien) et directeur de collection chez Fayard. Ironiquement, ce mot vient de Feuillard, du latin Fagus, c’est-à-dire hêtre. Encore et toujours un arbre… Et la PDG de ces éditions est Sophie de Closets, encore une ancienne élève de Paul. « J’avais carte blanche » se souvient Paul Arnould.  « J’ai écrit les chapitres à mon rythme, comme ça venait ». Ces petits textes, on peut les lire à sa guise, sans suivre un ordre précis. Tous les chapitres ont un point commun : le mot « Plaisir ».
Vosgien, né à Hagondange (son père était dans la sidérurgie) il passait toutes ses vacances dans une ferme à l’écart du petit village, le Girmont Val d’Ajol. Il était un enfant « de la forêt des champs ». Des souvenirs fabuleux. Voulez-vous savoir ce qu’est devenue cette cabane qu’il décrit page 26 ? (Il en était si fier) les vaches l’ont détruite dès le lendemain. Elles ont essayé de la manger. C’était un habitat éphémère, dit-il, philosophe. Ca, c’était pour la forêt de son enfance. Il y a des chapitres au titre intriguant « Au plaisir mouillé des ripisylves », d’autres plus historiques « Au plaisir constructif des bois de la marine » ou bucoliques « Au plaisir antique des chasses et des cueillettes », ou « Au plaisir nuageux des sophoraies »… Il y en a pour tous les goûts, toutes les humeurs.  Ne manquez pas « Au plaisir enfantin de la bande dessinée ».
Comment Paul Arnould classe ses livres :
- – Les plus professionnels et scientifiques, représentatifs de sa carrière : Les forêts d’Europe et Géographie de l’environnement
- – Le plus beau : Le Juste jardin
- – Le plus vendu : Atlas des développements durables (en direction d’édition )
- – Et enfin, le plus personnel, celui-ci Au plaisir des forêts.
Pour le plaisir de l'entendre parler des forêts (et d'autres choses), écoutez sa dernière émission sur France Inter : « La tête au carré » du 26 mai 2014 ou celle France Culture dans l'émission Planète Terre du 19 mars 2014
Un regret : N’avoir pas pu citer tous les noms des collègues avec qui il a collaboré.

Son laboratoire de recherche
: Environnement Ville Société (EVS)
Son livre : Au plaisir des forêts - 350 pages, publié en mai 2014 aux éditions Fayard

Le bracelet

Pour la petite histoire, celles et ceux qui ont fréquenté Paul Arnould savent qu’il porte toujours un bracelet en argent au bras droit, souvenir des Berbères Matmata de Tunisie alors qu’il était en coopération. « Ca fait 40 ans que je le porte jour et nuit. Il est tout usé, les dessins gravés de main de Fatma et de poissons s’effacent... Il fait partie de moi. Un de mes anciens étudiants* l’a même cité dans son bouquin : il le voyait tout le temps quand j’écrivais au tableau et  ça le faisait rêver de voyages».
*NDLR : Il s'agit d'Olivier Archambeau, aujourd’hui président de la société des explorateurs français
Mots clés