Actualité de l'ENS de Lyon

Eberhard Bodenschatz et Ole Petter Ottersen à l’honneur

Image absente
Actualité
Résumé

Cérémonie de Doctorat honoris causa

Description

Lors d’une cérémonie le 15 avril, les professeurs Eberhard Bodenschatz et Ole Petter Ottersen ont reçu de l’ENS de Lyon les titres de Docteur Honoris Causa, en hommage à leur œuvre pour la science et la société en général.
« Tous deux ont contribué de manière significative à la science mais aussi au développement des politiques d’éducation : ils ont fondé des instituts de recherche, prodigué leur expertise aux politiques régionales et nationales et ils jouent tous deux un rôle majeur dans leur communauté. A l’ENS de Lyon, nous valorisons ce type d’engagement global », a déclaré Jean-François Pinton, président de l’Ecole, en ouvrant la cérémonie. « C’est un moment très heureux pour nous, une façon de célébrer notre engagement à l’avancement du savoir. »
Professeur de physique, l’Allemand Eberhard Bodenschatz dirige le Max Planck Institute for Dynamics and Self-Organization à Göttingen. Il a joué un rôle fédérateur remarquable dans la communauté de la physique non-linéaire, en particulier de la turbulence. Comme l’a souligné Alain Pumir, directeur de recherche au laboratoire de physique de l’ENS de Lyon : « Eberhard Bodenschatz est admiré par ses pairs pour son enthousiasme et sa patience ; il a encadré plusieurs étudiants de l’ENS de Lyon durant leurs échanges post-doc à Cornell University et Göttingen ». « Je suis sincèrement honoré, » a déclaré Eberhard Bodenschatz, visiblement touché. « A ce jour mes meilleurs post-doctorants ont été ceux venus de Lyon et j’espère en accueillir encore beaucoup d’autres à l’avenir », a-t-il ajouté.
Le Norvégien Ole Petter Ottersen est quant à lui docteur en médecine, spécialiste des neurosciences et recteur de l’Université d’Oslo depuis 2009. En 2014, la commission d'expertise sur la gestion des politiques de santé publique qu'il préside a publié dans The Lancet un article tirant la sonnette d'alarme sur les origines politiques des inégalités de santé. « Les universités nourrissent une nature de turbulence et même d’indiscipline: Ole Petter Ottersen est de ce genre-là » a déclaré Ioan Negrutiu, enseignant-chercheur en biologie à l’ENS de Lyon et directeur de l’Institut Michel Serres, louant Ole Petter Ottersen comme une « force de la nature », « Professeur Mission Possible, parce que l’impossible n’est pas dans son champ cognitif. »
Françoise Moulin Civil, rectrice de l’académie de Lyon et chancelière des Universités, a clos la cérémonie en félicitant l’ENS de Lyon pour ses liens forts noués avec des scientifiques et instituts de recherche étrangers : « La renommée des deux personnalités que nous honorons aujourd’hui est un témoignage supplémentaire de l’excellence attachée à l’ENS de Lyon, de son dynamisme, de son attractivité mais aussi de la capacité de cette école à s’ouvrir sur le monde, à évoluer et à tisser des liens de collaboration dans de nombreux pays », a-t-elle déclaré.
photo-souvenir-scene-kantor_1429258678017-jpg
Reportage photos ENS Média Vincent Brault©

Dans la presse internationale


Sur le site de l'Université d'Oslo :
Rektor Ole Petter Ottersen æresdoktor ved École Normale Supérieure de Lyon


Dans le Göttinger Tageblatt :
Ehrendoktor für Göttinger Physiker Prof. Bodenschatz
Mots clés