Actualité de l'ENS de Lyon

Lire pour apprendre, lire pour comprendre

dossier 101 Veille
Actualité
Résumé

Le dernier dossier de la Veille. Rédigé par Marie Gaussel

Description

La maitrise des compétences littéraires est devenue un enjeu de plus en plus crucial au sein de notre société. La lecture, au delà du cadre de littératie restreinte, est un véritable outil pour interpréter le monde, structurer les expériences et construire des connaissances. Les usages liés à la maitrise de la lecture experte ne découlent pas, à l'instar du langage, de l'immersion naturelle dans la société. La lecture pour apprendre et pour comprendre nécessite un apprentissage spécifique qui fait l'objet encore aujourd'hui de diverses controverses.
Que veut dire savoir lire à notre époque ? Une première définition caractérise l’acte de lire comme la capacité à établir des relations entre les séquences de signes graphiques d’un texte et les signes linguistiques propres à une langue naturelle (phonèmes, mots, marques grammaticales), mais c’est aussi la prise de connaissance du contenu d’un texte écrit. Prendre connaissance, c’est comprendre le sens du texte dans un contexte spécifique. Apprendre à lire revient donc à apprendre à comprendre.
C'est sous cet angle que nous abordons dans ce Dossier de veille de l'IFÉ n°101 les questions de lecture experte ou littéraire, à partir des recherches en psychologie cognitive d'une part, puis de la didactique de la lecture d’autre part.
Nous nous intéresserons plus particulièrement à la place du lecteur au sein de la relation texte/auteur et à la démarche interprétative qu'il doit adopter. En effet, l'acte de lecture aujourd'hui c'est comprendre au delà des simples mots, c'est s'approprier le texte dans une approche sociale et culturelle qui favorise la connaissance des autres et de soi-même.
Lire le dossier :
Disciplines