Actualité de l'ENS de Lyon

Bernard Bourdon (LGL), ERC Advanced Grant

Image absente
Portrait
Résumé

Reproduire la formation des planètes

Description

Comprendre les mécanismes qui ont engendré les planètes de notre système solaire est l’un des défis lancés à la communauté scientifique. Avec son projet ERC, Bernard Bourdon, géochimiste, entreprend une démarche inédite pour faire avancer nos connaissances. Directeur de recherche CNRS au Laboratoire de géologie de Lyon (LGL), il est l’un des 277 lauréats européens (dont 30 en France) d’une bourse ERC Advanced grant 2015 du Conseil Européen de la recherche (ERC).
"Tout petit, j’aimais les volcans", confie simplement Bernard Bourdon dans son bureau au labo de géologie de l’École normale supérieure de Lyon. Ce scientifique, qui a eu l’occasion de partir comme coopérant à Java, a donc presque logiquement choisi de s’intéresser au sujet dès sa thèse : à quelle vitesse les magmas sortent-ils du manteau ? Comment ce dernier évolue-t-il ? Combien de temps la lave prend-elle pour cristalliser ? Et en guise d’outil, il fait la connaissance des spectromètres de masse : une famille d’instruments bien utile en géochimie. L’idée : mesurer la présence d’isotopes dans les roches pour comprendre leur formation. Certains d’entre eux se désintègrent et l’état de leur dégradation permet de dater l’échantillon dont ils sont issus. D’autres sont stables et la proportion des différents isotopes d’un même échantillon est comme une fiche d’identité.
Grâce au financement ERC, Bernard Bourdon va pouvoir développer un instrument complétement inédit : une machine qui devra reconstituer en laboratoire les conditions de la nébuleuse solaire. Elle imposera à la matière des conditions extrêmes afin de mesurer le fractionnement isotopique associé à ces équilibres ou lors de changements de phase. Connaître les conditions thermodynamiques du solide et de la vapeur associée dans le disque protoplanétaire est l’un des objectifs du projet.
Lire l'article complet sur le site du CNRS (lien à venir)
Reportage Photo Vanessa Cusimano-CNRS

Bernard Bourdon : bio express


1994 : Doctorat, Columbia University, Lamont-Doherty Earth Observatory
1999 : chargé de recherche CNRS
2000 : professeur à l’Institut de Physique du Globe de Paris
2005 : professeur à l’ETH Zurich, chaire de géochimie isotopique
2010 : directeur de recherche CNRS au Laboratoire de géologie de Lyon (LGL-TPE)
Mots clés