Actualité de l'ENS de Lyon

Observations par l'instrument SPHERE de trois sillons à la surface du disque circumstellaire situé autour de l'étoile TW HYA

Image absente
Actualité
Résumé
Description
L'observatoire astronomique international dans le désert de l'Atacama (Chili),  est équipé d'un instrument très puissant appelé SPHERE. Photo ONERA©
Dans cet article publié par Astrophysical Journal en octobre 2016, une équipe de 25 chercheurs travaillant dans divers laboratoires de recherche européens et américains, dont le Centre de recherche astrophysique de Lyon (CRAL) présente une nouvelle étude du disque protoplanétaire autour de l'étoile TW Hya à partir de données obtenues avec l'instrument SPHERE (voir encadré) dans les domaines de longueur d'onde visible et infrarouge.
Ces données en lumière diffusée permettent de détecter le disque circumstellaire jusqu'à 2 unités astronomiques et de confirmer la présence des deux sillons situés à 80 et 20 au qui avaient été détectés par le télescope ALMA. La qualité exceptionnelle de nos données a permis de détecter pour la première fois un sillon supplémentaire à l'intérieur de 10 au. Nos observations ont une résolution spatiale de 1 à 2 au et permettent en plus de sonder des planètes en formation dans le disque jusqu'à un contraste en bande H de 9,5, 14,0 et 15,5 magnitude à des séparations de 6, 21 et 85 au, respectivement.
Dans l'hypothèse ou des planètes sont responsables de la formation de ces sillons, leurs masses seraient au plus de 6.4, 15 et 34 masses terrestres. Du fait de leurs caractéristiques et de l'opacité du disque la détection directe de ces planètes est donc inaccessible aux instruments d'observation actuels mais pourraient être détectées dans l'infrarouge thermique avec l'E-ELT dans les années à venir.
Références : Three radial gaps in the disk of TW Hydrae imaged with SPHERE; Roy van Boekel (Max Planck-Institut für Astronomie, Königstuhl Allemagne); Thomas Henning (Instituut voor Sterrenkunde, Leuven, Belgique); Jonathan Menu (Leiden Observatory, Pays-Bas); Alice Zurlo (European Southern Observatory, Chili); Maud Langlois (Centre de Recherche Astrophysique de Lyon, CNRS, Université de Lyon, France) et 20 autres chercheurs. Astrophysical Journal, oct 2016.

S P H E R E


Un des télescopes de 8 mètres de diamètre de l'Observatoire Européen Austral, situé dans le désert de l'Atacama au Chili, a été réquipé en 2014 d'un nouvel instrument appelé SPHERE (pour Spectro-Polarimetic High-contrast Exoplanet REsearch).
Associant défi scientifique et défi technologique, SPHERE est le fruit de 12 ans de développement et de la collaboration entre une douzaine d'instituts européens.

C'est d'actualité...


Au Musée des Confluences jeudi 9 mars à 19 h sera projeté en avant-première le documentaire CNRS qui retrace l’histoire de MUSE (Multi-Unit Spectroscopic Explorer) récemment déployé sur le very large télescope de l’Observatoire européen austral dans le désert d’Atacama au Chili. 
La projection du film sera suivie d’un débat en présence des auteurs et réalisateurs. Entrée gratuite, sans réservation.  En savoir plus. 
Mots clés