Liens transverses ENS de Lyon

Philippe Gillet, Géophysicien

Ancien directeur de l'ENS de Lyon de mai 2003 à janvier 2007.


Structures de recherche

L'ENS de Lyon accueille de nombreuses structures de recherche en sciences exactes, sciences humaines et sociales.

Découvrez tous les laboratoires

 

Zoom sur

Description

BIOGRAPHIE

Né en 1958, ancien élève de l'ENS de la rue d’Ulm à Paris, Philippe Gillet obtient un doctorat en géophysique à l’université de Paris VII en 1983. Il rejoint l’université de Rennes I comme assistant puis devient professeur en 1988 dans cette même université qu’il quitte en 1992 pour rejoindre l’École normale supérieure de Lyon.

La formation des chaînes de montagnes est l’objet de la première partie de sa carrière scientifique. En parallèle, il développe des techniques expérimentales qui permettent de simuler en laboratoire les conditions de pression et de température qui règnent au sein des planètes.

En 1997, il commence à travailler sur la matière extraterrestre. Il participe à la description de météorites venant de Mars, de la Lune ou de planètes aujourd’hui disparues. Il a ainsi participé au programme STARDUST de la NASA et contribué à l’identification de grains de comète ramenés sur Terre après avoir été capturés au voisinage de la comète Wild-II. Ces grains représentent les premiers minéraux de notre système solaire, formés il y a plus de 4,5 milliards d’années. Il a également travaillé sur les interactions entre bacteries et minéraux ; l’amorphisation sous pression ; les techniques expérimentales (cellule à enclumes de diamant, spectroscopie Raman, diffraction des RX sur source synchrotron, microscopie électronique).

Actuellement professeur à l'EPFL, Philippe Gillet a également eu une activité de management de la science et de l’enseignement. Il a ainsi dirigé l’INSU, présidé le synchrotron français SOLEIL, l’ANR et l’École normale supérieure de Lyon. Il a ensuite été directeur de cabinet de Valérie Pécresse (ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) de mai 2007 à mars 2010, puis vice-président pour les affaires académiques de l'EPFL en avril 2010 et enfin Président par intérim de l'établissement d’avril 2013 à janvier 2014.

Philippe Gillet est chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur.

Prix et distinctions

Membre de l’Academia Europaea depuis 2006

Chevalier de la Légion d'honneur en 2005

Docteur Honoris Causa de l’Université de Montréal en 2004

Prix Furon de la Société géologique de France en 2000

Fellow de la Mineralogical Society of America

Médaille pour la recherche d'excellence de l'European Mineralogical Union en 1995

Médaille de l'ENS Lyon en 1994

Membre junior de l'Institut universitaire de France de 1993 à 1998

Informations

Discipline(s)