Accès direct au contenu

 

logo du site ENS

Logo du site Ens Lyon

Recherche
30 ans de l'ENS de Lyon

Accueil  >  ENS de Lyon > Recherche > Soutenances de thèses > Thèses en sc. exactes et exp.

Imprimer

Structure et métamorphisme de la klippe de Jaljala (Népal central), implications sur les modèles de formation de l’Himalaya.

Soutenance de thèse
Soutenance de thèse de M. Alexandre AUBRAY du Laboratoire de Géologie de Lyon sous la direction de M. Philippe Hervé LELOUP
29 septembre 2017
14h00

Lieu(x) :

Amphi Biologie-Géologie - Site Monod - ENS de Lyon
La chaîne himalayenne constitue le paradigme actuel des chaînes de collision. Cependant, les processus de formation de cette chaîne sont toujours en discussion et deux grandes familles de modèles sont proposées. D’une part, un modèle de fluage de croûte chenalisée et d’autre part, un modèle de prisme d’accrétion crustal. Bien que fondamentales pour comprendre la formation de la chaine les klippes de Haut Himalaya Cristallin (HHC) ont paradoxalement été assez peu étudiées, notamment au Népal central.

Dans la klippe de Jaljala (Centre – Ouest Népal) la combinaison d’études structurales pétrographiques et géochronologiques (Ar39/Ar40) ont permis de caractériser près du front de l’Himalaya la géométrie et la cinématique du Main Central Thrust (MCT) et du South Tibetan Detachment (STD), failles qui encadrent le HHC.
Les résultats montrent que le MCT et le STD ont été replissés et que le STD est proche du MCT au nord de la klippe. Un faille normale intra – séquence téthysienne a été découverte. Les données pétrographiques montrent une augmentation progressive de la température entre 350 et 550 °C au sud de la klippe alors quelle atteint 650°C au nord. Ce pic de température est atteint après une décompression depuis des valeurs de 6 à 9 kbar. Les âges Ar39/Ar40 sur micas montrent trois populations : ~20 et ~100 Ma dans les séquences téthysiennes et ~40 Ma dans le HHC. Ceci suggère qu’après un métamorphisme Crétacé, peu décrit dans l’Himalaya, le HHC s’est mis en place à ~40Ma et la déformation s’est terminée vers 20 Ma. Ces données favorisent un modèle de prisme crustal.

Retour au haut de la page

Pôle Recherche
 
 
Mise à jour le 4 septembre 2017
Ens de Lyon
15 parvis René Descartes - BP 7000 69342 Lyon Cedex 07 - FRANCE
Tél. : Site René Descartes (siège) : +33 (0) 4 37 37 60 00 / Site Jacques Monod : +33 (0) 4 72 72 80 00