Actualité

Plantes et Anthropocène : un agenda politique

Plantes et Anthropocène : un agenda politique

Deux chercheurs du laboratoire RDP, ainsi qu’un collaborateur de Kew gardens, mettent la recherche en génétique végétale face aux enjeux politiques et à la crise socio-environnementale, dans une "featured review" pour Trends in Plant Science.

Afin d’élaborer des politiques et des pratiques de gestion judicieuses s’inscrivant dans une dynamique de soutenabilité forte, les idées et les questions suivantes sont mises en avant :

  • Notre civilisation dépend de la triade sol-eau-biomasse ; elle dépend donc en fin de compte des plantes ;
  • Parmi l’ensemble du règne végétal, une vue rétrospective de l’évolution du vivant met en évidence les attributs uniques des plantes à fleurs dans l’émergence et la stabilité de civilisations sophistiqués ;
  • L’appropriation excessive de la biomasse par les humains, indique une méconnaissance des besoins des écosystèmes en matière de sol et d’eau pour leur régénération. Dans l’Anthropocène, la biomasse, une ressource par nature renouvelable, devient une ressource limitante et épuisable ;
  • Cette méconnaissance est omniprésente et fait des plantes à fleurs le grand oublié des agendas politiques et scientifiques, alors même que le compas économique est mis sur la bio-économie circulaire ;
  • Après des décennies au service de la seule performance à court terme, l’agriculture, les sciences, et les technologies devraient se tourner vers des questions et des solutions pour la résilience à long terme.

Source :
- Flowering Plants in the Anthropocene : A Political Agenda. Ioan Negrutiu, Michael W. Frohlich, Olivier Hamant. Feature Review, Trends in Plant Science, 2020
- http://www.ens-lyon.fr/actualite/recherche/plantes-et-anthropocene-un-agenda-politique?ctx=contexte


Anthropocène à l'Ecole Urbaine de Lyon du 27 janvier au 2 février

Anthropocène à l’Ecole Urbaine de Lyon du 27 janvier au 2 février

L’atelier biomimétisme pendant la semaine A l’école de l’Anthropocène, organisé par l’Ecole Urbaine de Lyon du 27 janvier au 2 février, pourrait peut-être intéressé au sein du RDP.

De nombreux ateliers et séminaires organisés cette année le sont par des personnes qui ont découvert la semaine anthropocène lors de la 1ère édition, en 2019. Celle-ci se veut un moment de recherche en train de se faire de la communauté universitaire sur les enjeux urbains contemporains, ouvert à l’ensemble des publics et permettant de créer de nouvelles convergences.

Tous les infos sur https://ecoleanthropocene.universite-lyon.fr


Alexis Lacrois, Palmes académiques 2020

Alexis Lacrois, Palmes académiques 2020

Alexis Lacroix, responsable des installations expérimentales au laboratoire Reproduction et développement des plantes, a reçu les palmes académiques le 14 janvier 2020.

Félicitations !


Mohammed Bendahmane, Grand prix 2019 Alexandre-Joannidès de l'Académie des sciences

Mohammed Bendahmane, Grand prix 2019 Alexandre-Joannidès de l’Académie des sciences

Le mardi 26 novembre 2019, Mohammed Bendahmane a réçu le Grand prix Alexandre-Joannidès de l’Académie des sciences pour l’année 2019.

Mohammed Bendahmane a rejoint l’ENS de Lyon en 2000, au sein du Laboratoire Reproduction et développement des plantes (RDP), comme chargé de recherche de l’Institut national de la recherche agronomique. Depuis 2007, il est directeur de recherche dans ce même laboratoire.

Au cours des ses travaux de recherche, Mohammed Bendahmane a mis en œuvre des approches moléculaires, cellulaires et génomiques pour comprendre comment la fleur de rosier se développe et produit son parfum. Avec son équipe, il a obtenu les premières données de séquençage du rosier. Récemment, il a réalisé l’assemblage complet de son génome, désormais considéré comme l’un des trois meilleurs séquençages de plantes. Il a également identifié les mécanismes génomiques et moléculaires associés à la formation des fleurs et à certains traits caractéristiques des plus belles roses. Il a ainsi mis en évidence chez le rosier une fonction inattendue d’une enzyme, Nudix hydrolase. Celle-ci permet la biosynthèse du parfum par une voie jusque-là non comprise.

Saluées par la communauté internationale, ces différentes découvertes laissent entrevoir de nouvelles applications d’intérêt agronomique chez d’autres espèces.

Par ailleurs, avec son équipe, il a également dévoilé une voie majeure : la TCTP (Translationally Controlled Tumor Protein). Commune aux plantes et aux animaux, la TCTP contrôle la prolifération des cellules et la croissance des organes. Sa connaissance se révèle primordiale dans le cadre de la recherche contre le cancer chez l’homme.

Vous pouvez voir Mohammed recevoir son prix entre les minutes 54:46 et 58 du vidéo ci-dessous. Félicitations !


Étonnant vivant : de la poussière de comète aux organes bio-artificiels

Étonnant vivant : de la poussière de comète aux organes bio-artificiels

Dans le cadre du cycle de conférences « 80 ans CNRS » mise en place cette année avec le Musée des confluences, il est programmé une conférence dédiée à « Etonnant vivant », donnée par Thierry Gaude (directeur de recherche et chercheur à notre laboratoire RDP, équipe SiCe) et Catherine Jessus (directrice de recherche au Laboratoire de biologie du développement, le 16 mai prochain à 19h.

La conférence sera suivie d’une séance de dédicace de l’ouvrage « Étonnant vivant » à la boutique du musée.

L’annonce de la conférence est en ligne :

- sur la page Facebook du Musée des confluences

- sur l’agenda 80 ans du CNRS


De la rencontre naît l'oeuvre (Exposition ARTSCIENCE)

De la rencontre naît l’oeuvre (Exposition ARTSCIENCE)

ARTSCIENCE se situe au croisement de l’art, des sciences et de la médiation scientifique. Ce projet, initié par l’association DéMesures en partenariat avec la Taverne Gutenberg, a pour objet la création d’oeuvres d’art inspirées par des images scientifiques.

4 artistes, 4 scientifiques :
- Nabil Tazi et Florence Ruggiero chercheur à l’IGFL
- Mauricio Masoli et Yvon Jaillais, chercheur au RDP
- Laurent Perche et Fabien Montel, chercheur au laboratoire de Physique
- Juliette Montier et Anissa Guillemin, chercheuse au LBMC

Exposition à voir dans le forum Félix Pécaut de l’ENS de Lyon, 15 parvis Descartes, jusqu’au 14 juin (accès libre de 9h à 19h du lundi au vendredi.
Rencontre avec les artistes et les scientifiques jeudi 2 mai à 13h dans la salle commune, Site Descartes


A new intercellular communication vector (in Science and in La Recherche)

A new intercellular communication vector (in Science and in La Recherche)

Some lipid variants that are rare in plasma membranes function as signaling components. Studying root tip cells of the model plant Arabidopsis, researchers of the Cell Signalling and Endocytosis team found that phosphatidylserine, which is relatively abundant in plasma membranes, also modulates signaling pathways.

More reading :

- La Recherche : Un nouveau vecteur de communication intercellulaire

- INSB-CNRS : Un phospholipide assure la conversion analogique/numérique au sein des membranes


Université Ouverte - Mieux connaitre les plantes

Université Ouverte - Mieux connaitre les plantes

L’Université Ouverte a pour mission de faire connaitre à tous, les progrès scientifiques récents et les questions qu’ils posent, en offrant à chaque citoyen qui ’interroge, sans limite d’âge ni de diplôme, de suivre des conférences d’enseignants chercheurs, de chercheurs, et de professionnels reconnus dans les domaines des sciences, de la technologie et de la santé.

Le cycle de biologie "Mieux connaître les plantes" est coordonné par Christophe Tréhin, maître de conférences, RDP, Université Lyon 1, et plusieurs chercheurs du laboratoire y donnent des séminaires :

- Les dessous coquins des fleurs (23 novembre 2018, Aurélie Vialette, agrégée préparatrice, RDP, ENS de Lyon)
- Chorégraphies végétales (11 janvier 2019, Arezki Boudaoud, professeur, RDP, ENS de Lyon)
- La guerre des clones : la multiplication végétative des plantes (11 janvier 2019, Anne-Kristel Bittebiere, maître de conférences, Université Lyon 1)
- Amours interdites : de l’hybridation à la domestication chez les roses (1er février 2019, Olivier Raymond, maître de conférences, RDP, Université Lyon 1)

Lieu :
Salle des Thèses, Site Monod de ENS de Lyon


Yoan Coudert lauréat de l'appel à projets IMPULSION 2018

Yoan Coudert lauréat de l’appel à projets IMPULSION 2018

L’appel à projets IMPULSION vise à soutenir le développement de projets de recherche et de formation par des enseignants-chercheurs et chercheurs nouvellement arrivés sur le site de Lyon Saint-Étienne - IDEXLYON. Yoan Coudert, membre de l’équipe Signalisation Hormonale et Développement, est lauréat de cet appel à projet en 2018. Félicitations !