UMR 5672

logo de l'ENS de Lyon
logo du CNRS logo UCBL
You are here: Home / Physics Lab / News / Patrick Flandrin élu vice-Président de l'académie des Sciences

Patrick Flandrin élu vice-Président de l'académie des Sciences

Le laboratoire félicite très chaleureusement Patrick Flandrin, directeur de recherche CNRS au laboratoire, membre de l'équipe Signaux, Systèmes et Physique, qui est élu vice-Président de l'académie des Sciences pour les années 2019 et 2020

Il est membre élu de l'Académie des Sciences depuis le 30 novembre 2010 dans la section "Sciences mécaniques et informatiques". Ses travaux portent sur la représentation, l'analyse et le traitement des signaux, avec une attention toute particulière pour les situations non stationnaires et multi-échelles. Il a contribué à l'élaboration de méthodes "temps-fréquence" et "temps-échelle" dont les applications multiples concernent aussi bien des phénomènes naturels (allant de la physique au génie biomédical) que des réalisations technologiques (allant de la mécanique au trafic internet).

Pierre Corvol, vice-président de l'Académie des Sciences en 2017-2018, est élu président de l'Académie des Sciences pour 2019 et 2020. Il succède à Sébastien Candel. Il est professeur émérite au Collège de France et administrateur honoraire du Collège de France. Il a été élu correspondant le 3 novembre 1986, puis membre le 13 novembre 1995 dans la section "Biologie humaine et sciences médicales". Il a également été Vice-président de l'Académie des sciences pour 2017-2018.

Il a consacré ses travaux à la mise en évidence des mécanismes hormonaux de régulation de la pression artérielle. Il a conduit les premiers travaux de biologie moléculaire sur les différents composants du système rénine (études biochimiques, premiers clonages des gènes rénine, angiotensinogène, enzyme de conversion de l’angiotensine, mise au point des premiers dosages ELISA de la rénine, etc.). Il a établi le rôle crucial du système rénine – angiotensine - aldostérone dans le contrôle du métabolisme hydro-sodé et de la fonction rénale et cardiaque en inhibant ou en inactivant ce système chez des animaux génétiquement modifiés.

Les travaux de son équipe ont grandement contribué à la compréhension de la régulation de la pression artérielle via le système rénine et au développement des traitements couramment utilisés dans l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires (inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, du récepteur de l’angiotensine et de la rénine). Il a initié les premières études sur la génétique de l’hypertension artérielle humaine et s’est intéressé à la phylogenèse de l’enzyme de conversion de l’angiotensine. Il a travaillé récemment sur des mutations pertes de fonction du système rénine chez l’homme, montrant que ce système est indispensable au développement normal de l’embryon.

Bureau de l'Académie des Sciences

À partir du 1er janvier 2019, il sera ainsi constitué:

  • Étienne Ghys, directeur de recherche CNRS à l'UMPA à l'ENS de Lyon, secrétaire perpétuel pour la première division (sciences mathématiques, physiques, sciences de l'univers et leurs applications), qui prendra lui-même ses fonctions à la même date
  • Pascale Cossart, Secrétaire perpétuel pour la deuxième division (sciences chimiques, biologiques et médicales et leurs applications)
  • Pierre Corvol, président, membre de la deuxième division
  • Patrick Flandrin, vice-président, membre de la première division

 

Communiqué de presse de l'académie des sciences du 14 décembre 2018