UMR 5672

logo de l'ENS de Lyon
logo du CNRS logo UCBL
You are here: Home / Physics Lab / Defenses / Soutenance de Jérôme Thibaut

Soutenance de Jérôme Thibaut

Corrélations, intrication et dynamique des systèmes quantiques à N corps: une étude variationnelle
When Jul 09, 2019
from 01:30 PM to 03:30 PM
Where Salle Condorcet (1 place de l'École)
Attendees Jérôme Thibaut
Add event to calendar vCal
iCal

Cette thèse porte sur l'étude de systèmes à N-corps à température nulle, où le système n'est alors soumis qu'aux effets quantiques. Je vais présenter ici une approche variationnelle développée avec Tommaso Roscilde, mon directeur de thèse, et Fabio Mezzacapo, mon co-encadrant de thèse, pour étudier ces systèmes.

Cette approche se base sur une paramétrisation de l’état quantique (dit Ansatz) à laquelle on applique une procédure d’optimisation variationnelle lui permettant de reproduire l'évolution d'un système soumis à l'équation de Schrödinger, tout en limitant le nombre de variables considérées.

En considérant une évolution en temps imaginaire, il est possible d'étudier l'état fondamental d'un système. Je me suis ainsi intéressé à un modèle de chaîne XX antiferromagnétique de spins 1/2, dont les corrélations à longue portée rendent l'étude complexe, et adapté ainsi notre approche pour reproduire au mieux les corrélations et l'intrication du système. Je me suis ensuite intéressé au modèle J1-J2 dont la structure de signe non positive des coefficients de l’état quantique pose un défi important pour les approches Monte Carlo; et dans laquelle la frustration magnétique induit une transition de phase quantique (d’un état aux corrélations à longue porté vers un état non magnétique avec formation d’un cristal de lien de valence).

Je me suis enfin intéressé à l'évolution temporelle d'un système à N-corps à partir d'un état non stationnaire. J'ai pu étudier la capacité de notre approche à reproduire la croissance linéaire de l’intrication dans le temps, ce qui est un obstacle fondamental pour les approches alternatives telles que le groupe de renormalisation de la matrice densité.

Mots-clés : système à N-corps, frustration magnétique, Ansatz variationnel, problème du signe, entropie d'intrication, corrélations, quench quantiques