UMR 5672

logo de l'ENS de Lyon
logo du CNRS logo UCBL
You are here: Home / Physics Lab / Defenses / Soutenance de thèse de Jean-Yonnel Chastaing

Soutenance de thèse de Jean-Yonnel Chastaing

Mécanique statistique de systèmes macroscopiques hors-équilibre
When Jul 13, 2016
from 10:00 AM to 06:00 PM
Where 14h en Salle Fontaine (1, Place de l’École)
Contact Name Jean-Yonnel Chastaing
Attendees Jean-Yonnel Chastaing
Add event to calendar vCal
iCal

Au cours des vingt dernières années, le formalisme en mécanique statistique permettant de décrire des états loin de l’équilibre s'est beaucoup développé. Cependant, les réalisations expérimentales permettant de tester les résultats, et leur robustesse lorsque le système s'éloigne des hypothèses dans le cadre desquelles ils sont établis, sont peu nombreuses et récentes. Partant de ce constat, nous proposons de considérer des systèmes macroscopiques qui permettent un bon contrôle des paramètres expérimentaux. Nous rapportons principalement l'étude de deux systèmes dissipatifs maintenus dans un état stationnaire.
D'une part, nous étudions la dynamique d'une bille seule rebondissant à la verticale d'une surface vibrée. Nous considérons tout particulièrement les propriétés des échanges d'énergie entre la particule (la bille) et le thermostat (la surface vibrée) : propriétés statistiques, écart à la situation d'équilibre, réversibilité, etc. D'autre part, nous considérons les propriétés d'un gaz granulaire maintenu dans un état stationnaire sondées au moyen des fluctuations de la vitesse angulaire d'une pale plongée dans le système. Nous vérifions ainsi que certaines prédictions théoriques destinées à la description de systèmes non dissipatifs restent encore valables dans ce système dissipatif : théorème de fluctuations, théorème de fluctuation-dissipation, etc. L'utilisation de deux dispositifs expérimentaux couplés, nous permet, de plus, de discuter des échanges d'énergie entre des systèmes maintenus dans des conditions expérimentales différentes, température ou densité, en particulier dans la limite des gaz très raréfiés.