UMR 5672

logo de l'ENS de Lyon
logo du CNRS logo UCBL
You are here: Home / Seminars / Colloquium / Points et puits quantiques: auto-assemblage et mécanismes de formation

Points et puits quantiques: auto-assemblage et mécanismes de formation

Benjamin Abécassis (Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris Sud)
When Jun 13, 2016
from 11:00 AM to 12:00 PM
Where Amphi. Schrödinger
Attendees Benjamin Abécassis
Add event to calendar vCal
iCal

Les points quantiques ("quantum dots" en anglais) sont des nanoparticules sphériques semi-conductrices qui émettent une lumière intense et monochromatique dans la gamme du visible. Un phénomène de confinement quantique fait que la couleur d'émission va du bleu vers le rouge quand la taille des particules varie de quelques nanomètres (voir figure). Découvertes il y a un quinzaine d'années, ces nanoparticules sont synthétisées en solution colloïdales à partir de précurseurs inorganiques. Elles sont l'objet d'intenses recherches en raison de leurs propriétés optiques fascinantes et de leurs applications potentielles dans le domaine de l'éclairage ou du photovoltaïque. Plus récemment, des puits quantiques (quantum wells) de forme plaquettaire, où le confinement quantique n'a lieu que dans une direction de l’espace, ont également été découverts.


Je commencerai par décrire brièvement la structure de ces particules, leur synthèse et leurs propriétés optiques. J'exposerai ensuite deux aspects de mes recherches en cours. Tout d'abord, je montrerai qu'on peut se servir de ces nanoparticules comme autant de blocs élémentaires pour former des structures de plus grande échelle par auto-assemblage en tirant partie des forces colloïdales entre nanoparticules. Enfin, j'exposerai les résultats d'une étude récente utilisant le rayonnement synchrotron, et plus précisément la diffusion des rayons X aux petits angles, pour mieux comprendre les mécanismes de formation de ces nanoparticules.

More information about this event…