Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Georges Bohas et les manuscrits de Tombouctou

Image absente
Publication

Résumé

Parution chez Actes-Sud

Description

Georges Bohas a publié en janvier 2012 "Itinéraire d'un arabisant" dans lequel il raconte comment il devenu un spécialiste de la langue arabe. En novembre 2012, ce linguiste, professeur de littérature arabe à l'ENS de Lyon, chercheur au laboratoire ICAR, membre senior de l'Institut universitaire de France, publie, chez Actes-Sud, un ouvrage sur les manuscrits de Tombouctou : "Le roman d'Alexandre à Tombouctou. Histoire du Bicornu".
Cet ouvrage, qui a reçu un accueil chaleureux de la presse (voir rubrique l'ENS dans les média), offre la particularité de faire l'objet d'une édition tripartite : Actes-Sud, École normale supérieure de Lyon et Bibliothèque Mamma Haïdara. Georges Bohas en est l'auteur principal. Abderrahim Saguer, IGE au laboratoire ICAR et Ahyaf Sinno, professeur de littérature arabe à l'université Saint-Joseph de Beyrouth, ont co-signé l'ouvrage.
Ce premier volume traite de la vie romancée d’Alexandre. S’y entremêlent  des légendes coraniques (...) et des récits merveilleux comme ceux du “château enchanté” et du “pays des Djinns”. L'ouvrage est bilingue : français et arabe; dans les pages arabes la colonne de droite reproduit le manuscrit original, tandis que sur la colonne de gauche est imprimée l'interprétation en arabe standard.

Le sel vient du Nord
L'or du Sud
L'argent du pays des Blancs
Mais la parole de Dieu
Les choses saintes et les belles histoires
Ne se trouvent qu'à Tombouctou

Dicton tombouctien en exergue du livre "Le roman d'Alexandre à Tombouctou".

Littérature populaire arabe

Outre ses nombreux ouvrages de recherche, Geores Bohas a publié plusieurs livres grand public sur la littérature populaire arabe. Ainsi, chez Actes-Sud, il a traduit et annoté la série du "Roman des Baïbars" : Les bas-fonds du Caire, Fleur des truands, La chevauchée des fils d'Ismaïl, La trahison des Emirs ou Meurtre au hamman, des titres très évocateurs pour des romans épiques co-traduits avec J-P. Guillaume.