Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

HARMAN CLARKE Topological Constraints ans Ordering in Model Frustrated.

Soutenance de thèse

Vendredi 11 nov 2011
13h30
Adam HARMAN CLARKE (Physique)

Intervenant(s)

Adam HARMAN CLARKE (Physique)

Description générale

Dans cette thèse, l'étude de plusieurs modèles de systèmes magnétiques frustrés a été couverte. Leur racine commune est le modèle de la glace de spin, qui se transforme en modèle de la glace sur réseau kagome (kagome ice) et réseau en damier (square ice) à deux dimensions, et la chaîne d'Ising à une dimension. Ces modèles ont été particulièrement étudiés dans le contexte de transitions de phases avec un ordre magnétique induit par les contraintes du système : en effet, selon la perturbation envisagée, les contraintes topologiques sous-jacentes peuvent provoquer une transition de Kasteleyn dans le kagome ice, ou une transition de type vitreuse dans la square ice, due à l'émergence d'un ordre ferromagnétique dans une chaîne d'Ising induit seulement par des effets de taille fini.

Dans tous les cas, une étude détaillée par simulations numériques de type Monte Carlo ont été comparées à des résultats théoriques pour déterminer les propriétés de ces transitions. Les contraintes topologiques du kagome ice ont requis le développement d'un algorithme de vers permettant aux simulations de ne pas quitter l'ensemble des états fondamentaux.

Une revue poussée de la thermodynamique et de la réponse de la diffraction de neutrons sur kagome ice sous un champ magnétique planaire arbitraire, nous ont amené à une compréhension plus profonde de la transition de Kasteleyn, et à un modèle numérique capable de prédire les figures de diffraction de neutrons de matériau de kagome ice dans n'importe quelles conditions expérimentales. Sous certaines conditions, ce modèle a révélé des propriétés thermodynamiques quantifiées et devrait fournir un terreau fertile pour de futurs travaux sur les conséquences des contraintes et transitions de phases topologiques. Une étude combinée du square ice et de la chaîne d'Ising a mise en lumière l'apparition d'un ordre sur réseau potentiellement découplé de l'ordre ferromagnétique sous-jacent, et particulièrement pertinent pour les réseaux magnétiques artificiels obtenus par lithographie.

Complément

à Londres - London Center for Nanotechnology