Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

LEVY - Nouveaux pseudotypes rétroviraux basés sur les glycoprotéines d'enveloppe des paramyxovirus : applications biothérapeutiques en thérapie génique et en vaccinologie

Soutenance de thèse

Vendredi 09 mar 2012
14h00
Camille LEVY

Intervenant(s)

Camille LEVY

Description générale

Les paramyxovirus possèdent deux glycoprotéines d'enveloppe (gps) : la protéine F permettant la fusion avec la cellule hôte et la protéine dite d'attachement appelée G, H ou HN.

Les pneumovirus (le Virus Respiratoire Syncytial et le Métapneumovirus Humain (HMPV)) sont la première cause d'infections respiratoires chez le nourrisson, il n'existe pas de vaccin contre ces virus. Nous avons mis au point un système de vecteurs rétroviraux pseudotypés avec les gps F et G. Ce système permet de quantifier précisément l'entrée des VLP et d'évaluer le pouvoir neutralisant de sérums de souris infectées. Injectées à des souris, ces VLP induisent une forte réponse d'anticorps neutralisants. De plus, suite à une épreuve virale, les souris sont protégées de l'infection par hMPV.

Les gps H et F d'une souche vaccinale du virus de la rougeole peuvent être incorporées sur des vecteurs lentiviraux permettant une transduction efficace des lymphocytes T et B humains non stimulés, habituellement réfractaires. Leur utilisation in vivo est confrontée à la présence d'anticorps neutralisants induits par la vaccination, dirigés majoritairement contre H. Après la mutation des 2 épitopes immunodominants de H, les vecteurs conservent leur tropisme et échappent à la neutralisation par les anticorps monoclonaux, mais sont toujours neutralisés par le sérum humain. Certaines souches émergentes de rougeole paraissent résister à la vaccination notamment le génotype D dont la H présente une glycosylation supplémentaire. Introduite dans notre mutant, elle permet un échappement au sérum d'environ 50%. Les vecteurs obtenus permettent la transduction de cellules T et B en présence de sérum ou de sang total de façon plus efficace que les vecteurs initiaux. –

Enfin, nous avons montré que les vecteurs H/F-LVs sont capables de transduire des cellules B cancéreuses, activées et quiescentes, contrairement aux VSV-G-LVs classiques.

Complément

Salles des Thèse Site Monod