Actualité de l'ENS de Lyon

L’ENS de Lyon signe une convention en France avec l’USC Shoah Foundation

Image absente
Communiqué de presse
Description

L’École normale supérieure de Lyon vient de signer une convention avec l’USC Shoah Foundation (University of Southern California) créée par Steven Spielberg en 1994. L’ENS de Lyon devient ainsi le 1er et unique lieu de consultation de près de 52 000 témoignages filmés de rescapés et de témoins de la Shoah, recueillis par la Fondation. Alors que l’on s’apprête à commémorer le 70e anniversaire de la libération des camps, c’est une opportunité majeure pour découvrir la contribution de ces sources à la construction et à la diffusion des savoirs.
La question des mémoires est un enjeu majeur pour la compréhension de nos sociétés. L’ENS de Lyon lance donc le projet « Mémoires numériques : l’Histoire en témoignages », piloté par l’Institut français de l’Éducation.
Cet engagement est conçu dans une double perspective :
- celle de la diversité, par l’ouverture à la variété des récits d’expériences traumatiques qui irriguent la mémoire collective (guerres, génocides, crimes de masse, migrations, ségrégation, racismes…).
- celle des Humanités numériques, les témoignages étant placés au cœur de pratiques et de projets scientifiques recourant à des outils dont certains sont développés à l’ENS de Lyon (analyse de corpus et de discours, cartographie, Atelier numérique…). –

La collection de l’USC Shoah Foundation représente 105.000 heures de vidéos, elle constitue l’une des plus grandes vidéothèques de témoignages au monde, de rescapés, de Justes ou de libérateurs des camps. Elle s’est ouverte depuis quelques années à d’autres récits de survivants et de témoins de génocide ou de crimes de masse : rescapés Tutsi, survivants chinois des massacres de Nankin… De nouveaux témoignages seront intégrés à partir d’avril 2015, à l’occasion du 100ème anniversaire du génocide des Arméniens. La totalité des témoignages a été numérisée et indexée à la minute à l’aide de mots-clés grâce auxquels les lecteurs peuvent accéder aux récits correspondant à leurs champs de réflexion et de recherches. Les différents moteurs de recherche mobilisent 62 000 termes d’indexation et 1,3 million de noms propres. La collection contient en outre 700 000 documents (documents d’archives, photographies, objets). 7 123 témoignages font référence à la France. Les interviews ont été réalisées dans 39 langues (1 858 sont en français) dans 61 pays différents (1 649 en France). Les usages en sont multiples : recherches transdisciplinaires, enseignement, pédagogie, formations, e-learning…

Après la création d’une carte interactive de la déportation des enfants juifs à Paris, réalisée l’année dernière par l’équipe de Jean-Luc Pinol, l’ENS de Lyon organisera au premier semestre 2015 une exposition sur la libération des camps nazis permettant d’appréhender l’apport de ces ressources numériques dans la démarche des historiens.

Liens utiles :
Pour consulter les témoignages à l’ENS : http://vha.usc.edu
Pour interroger la base hors ENS : http://vhaonline.usc.edu
- Le portail de l’USC Shoah Foundation : http://sfi.usc.edu
- Le projet TETRADE : http://tetrade.huma-num.fr
- L’exposition virtuelle sur la déportation des enfants du IIIe arrondissement de Paris : http://tetrade.huma-num.fr/Exposition/2014_CNAM
- l’Atelier numérique de l’Histoire : http://atelier-histoire.ens-lyon.fr/AtelierHistoire/index.php

Disciplines