Actualité de l'ENS de Lyon

Bravo à Laurie-Anne Sapey-Triomphe, lauréate L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science

Laurie-Anne Sapey-Triomphe L'Oréal 2016 ENS Lyon
Actualité
Résumé

Ancienne élève et agrégée de l'ENS de Lyon

Description

Laurie-Anne Sapey-Triomphe a été formée à l'ENS de Lyon en biologie (normalienne ENS de Lyon, agrégée). Actuellement elle prépare une thèse en neurosciences cognitives au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Parallèlement, elle enseigne en Master à l’ENS de Lyon. Le sujet de sa thèse : "Inférence et apprentissage perceptifs dans l’autisme : une approche neurophysiologique et comportementale". 
L'année dernière Laurie-Anne Sapey Triomphe a reçu le premier prix lors la finale locale du concours « Ma thèse en 180 secondes ». Passionnée de recherche, elle a toujours veillé à sensibiliser le grand public aux problématiques de l’autisme.
Autisme : les infinis détails de la perception
Un tableau se regarde à quelques pas de distance. Si vous approchez de trop près, les détails apparaissent mais vous perdez la vue globale. C’est une des hypothèses pour expliquer la perception du monde par les personnes atteintes de troubles du spectre de l’autisme (TSA), qui sont 650 000 en France. « En effet, si l’on perçoit tous les détails d’un stimulus (par exemple, d’un sourire) plutôt que sa caractéristique principale (sa forme en croissant), alors il sera plus difficile de le catégoriser et de bien l’interpréter », explique Laurie-Anne Sapey-Triomphe, qui cherche au cours de sa thèse de neurosciences à comprendre comment les personnes avec TSA perçoivent le monde et comment elles s’en construisent des images internes.
Au sein du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, elle a mené six études (enquêtes, expériences comportementales, études en IRM), dont les résultats soulignent une perception atypique dans les TSA. Mieux comprendre cette perception et cette hypersensibilité pourrait permettre une meilleure description des TSA, et d’envisager des accompagnements adaptés afin de mieux intégrer ces personnes au niveau social et professionnel.

Bio Express


1989 : Naissance à Lyon
2007 : Baccalauréat scientifique en section européenne suivi de 2 ans de classe préparatoire en biologie (BCPST)
Septembre 2009 : Elève à l’École normale supérieure de Lyon, en licence de biologie
Juin 2012 : Master Enseignement à l’ENS de Lyon et Agrégation de sciences de la vie, de la Terre et de l’univers
Juin 2013 : Master Recherche Biosciences à l’ENS (major de la promotion)
Septembre 2013 à 2016 : Thèse de doctorat en neurosciences cognitives et activités d’enseignement en master à l’ENS de Lyon
Disciplines
Mots clés