Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Michael Ellis Fisher, physicien britannique

Michael Ellis Fisher
Portrait
Collection

Résumé

Docteur Honoris Causa de l'ENS de Lyon - 11 octobre 2012

Description
Biographie

Michael Ellis Fisher, physicien britannique né en 1931, a réalisé la majeure partie de sa carrière aux États-Unis : d’abord à Cornell University de 1966 à 1987, puis à l’Université du Maryland, où il est entré en 1987. Il y occupe aujourd’hui, à 81 ans, le poste de Regents Professor.
Après de brillantes études au réputé King’s College de l’Université de Londres, il obtient un poste de professeur en physique dans cette université en 1965. Un an plus tard il accepte une offre de la prestigieuse Université de Cornell aux États-Unis où il restera jusqu’en 1987 date à laquelle il entre à l’Université du Maryland.
Par ses nombreux et remarquables travaux, Michael Ellis Fisher est devenu l’un des plus grands experts, si ce n’est le plus grand, de la mécanique statistique à l’équilibre. Physicien théoricien, il est également très proche des expérimentateurs. Ses compétences techniques alliées à sa finesse d’analyse lui ont permis de mettre en lumière des phénomènes généraux à travers des modèles résolus exactement.

Son parcours scientifique s’est enrichi des interactions constantes qu’il a eues avec des chimistes, des biologistes et des mathématiciens du monde entier. C’est pour une grande part cette pluridisciplinarité pratiquée au quotidien qui lui a permis de jouer un rôle majeur dans la construction de la théorie moderne des phénomènes critiques et des transitions de phase.

Le rôle joué par Michael Ellis Fisher dans la communauté scientifique se mesure également à travers l’impact considérable de ses nombreuses publications, dont une centaine avec plus de cent citations chacune, sa présence stimulante et dynamique dans d’innombrables conférences et autres écoles, la trentaine de docteurs qu’il a formés et la cinquantaine de post-docs avec lesquels il a collaboré.

Michael Ellis Fisher est sans aucun doute l’un des plus grands physiciens de la seconde moitié du xxe siècle. Notre école est heureuse et fière qu’une personnalité de cette envergure ait accepté de recevoir les insignes de Docteur Honoris Causa de l’école normale supérieure de Lyon.
 

Parmi ses nombreux prix et distinctions :

Prix Wolf 1980 partagé avec Leo Kadanoff et Kenneth Wilson prix Nobel 1982

Médaille Boltzmann 1983

Prix Lars Onsager de l’American Physical society en 1995

Membre de la Royal Society (Londres)

Membre de l’Académie des Sciences américaine

Disciplines
Mots clés