Liens transverses ENS de Lyon

Actualité de l'ENS de Lyon

Mars 2020 – La géologie au service de la conquête de l’espace

SuperCam
Actualité

Résumé

Cathy Quantin-Nataf, Gilles Dromart et Gilles Montagnac du Laboratoire de géologie de Lyon (LGL-TPE) sont membres d'une équipe de recherche qui développe l'un des instruments qui iront à bord du rover de la mission Mars 2020 : La SuperCam.

Description

Mars 2020

Rover Mars 2020Mars 2020 est une mission d'exploration de la planète Mars à l'aide d'un robot rover développé par le Jet propulsion laboratory (JPL) de la NASA, et dont le lancement est planifié à Cape Canaveral en Floride à l’été 2020.

Ce projet, initié en 2013, a permis de sélectionner dès 2014, les instruments qui feront partie de la charge utile (payload) du rover, parmi lesquels la SuperCam.

SuperCam

SuperCam est une suite de plusieurs instruments qui permettent de faire de la géologie à distance. À l'aide d'une caméra couleur haute résolution, d'un laser et de spectromètres, elle peut identifier la composition chimique et minérale des roches et du sol, mais aussi détecter des composés organiques, et cela sur des surfaces aussi petites qu'une pointe de crayon à une distance entre 7 et 12 mètres.

Elle aidera ainsi les chercheurs à comprendre le contexte géologique – par rapport à leur connaissance de la géologie et de la vie sur Terre – et à identifier les milieux favorables à une vie passée ou actuelle sur la planète Mars.

Les deux unités
SuperCam - mai 2018 ©LANL

SuperCam est aussi un instrument tactique qui sera utilisé pour positionner le rover par petits déplacements (bumps) afin de réaliser des analyses de contact qui demandent une réelle proximité (grâce au bras du rover, par exemple). Elle sera également très utile pour sélectionner des échantillons que de futures missions ramèneront sur Terre.

L'instrument est divisé en deux unités. La première, sur le rover (body unit), comporte les spectromètres. La seconde, sur le mât du rover (mast unit), comprend le laser et le télescope. Les modèles de vol de ces deux unités seront intégrés prochainement au rover, au sein du JPL.

SuperCam est développée par trois laboratoires : Los Alamos National Laboratory (LANL, Los Alamos, États-Unis), l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP, Toulouse) et le Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique (LESIA, Paris).

Les chercheurs du Laboratoire de géologie de Lyon ont rejoint l’équipe scientifique de SuperCam afin d’apporter leur expertise. Le rover doit se poser en février 2021, suivront des phases d'opérations où cette équipe scientifique internationale (États-Unis, France, Espagne et Danemark) et les ingénieurs du CNES et du JPL devront piloter le robot pendant près de deux ans et demi.

Disciplines
Mots clés