Actualité de l'ENS de Lyon

Pol Grasland-Mongrain, lauréat 2018 du Prix jeune chercheur de la ville de Lyon

 Pol Grasland-Mongrain
Actualité / Prix et distinction
Résumé

Pour exprimer l’intérêt qu’elle porte aux jeunes chercheurs/ses, la Métropole de Lyon décerne chaque année trois prix de 5 000 € chacun dans trois grands champs thématiques :  Bio santé et société ; Sciences et ingénierie ; Humanités et urbanité.

Description
Remise du prix à Pol Grasland-Mongrain
Remise du prix à Pol Grasland-Mongrain au musée Lugdunum le 9 octobre 2018.

Pour l’année 2018, le prix Sciences et ingénierie est décerné à Pol Grasland-Mongrain pour ses travaux de recherche.

Ce prix récompense les travaux avec des enjeux comme les industries du futur pour qui les aspects de durabilité et de soutenabilité sont au centre des préoccupations, le partage de l'énergie, les transports.

Pol Grasland-Mongrain a fait ses études à l'ENS de Cachan. En 2010, il obtient un Master 2 de physique médicale de l'UCBL où il effectue également une thèse – Applications de la force de Lorentz en acoustique médicale – au LabTAU sous la direction de Cyril Lafon et de Jean-Yves Chapelon. Il part ensuite quatre ans à Montréal afin de travailler sur les nouvelles techniques d'élastographie au LBUM.

Pol Grasland-Mongrain est actuellement post-doc au laboratoire de physique à l'ENS de Lyon où il poursuit les travaux initiés au Québéc et travaille désormais sur une nouvelle méthode baptisée "Élastographie de tremblement de cellule" (Cellquake elastography) inspirée par les techniques utilisées par les sismologues pour sonder la Terre. Cette technique permet de mesurer l'élasticité, la "dureté", d'une cellule biologique.

Disciplines
Mots clés