Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Biomass derivatives in heterogeneous catalysis : adsorption, reactivity and support from first principles. / Dérivés de la biomasse en catalyse hétérogène : adsorption, réactivité et support depuis les premiers principes

Soutenance de thèse

Jeudi 13 juil 2017
14h00
Soutenance de thèse de M. Romain REOCREUX du Laboratoire de Chimie sous la direction de M. Philippe SAUTET

Intervenant(s)

Soutenance de thèse de M. Romain REOCREUX du Laboratoire de Chimie sous la direction de M. Philippe SAUTET

Description générale
L’abandon progressif des ressources fossiles s’accompagne de l’exploitation croissante de la biomasse. Cette transition nécessite de développer de nouveaux procédés notamment en catalyse hétérogène.
Les chimistes se heurtent alors à deux défis majeurs : (i) désoxygéner la biomasse (cellulose/lignine) pour revenir à la chimie maîtrisée des grands intermédiaires (ii) rendre les catalyseurs résistants à l’eau, omniprésente en biomasse.
En collaboration avec des expérimentateurs de l’Université d’Ottawa, nous nous sommes d’abord intéressés à la désoxygénation d’aromatiques de type lignine. Les calculs ab initio (DFT) nous ont permis de dresser les caractéristiques d’adsorption de ces composés sur Pt(111) en termes de descripteurs moléculaires simples. Nous avons ensuite étudié le mécanisme de décomposition de l’anisole et du 2-phénoxyéthanol, molécules modèles. Nos études ont montré l’importance de l’hydrogène et des fragments carbonés sur la réaction de désoxygénation de ces composés.
En parallèle nous nous sommes intéressés à la stabilité, dans l’eau, d’un des supports catalytiques majeurs : l’alumine-γ. Ce sujet clé pose des défis considérables en modélisation, puisqu’il nécessite d’utiliser des méthodes de dynamiques moléculaires ab initio. Celles-ci nous ont permis de caractériser la structuration de l’eau au contact de l’alumine et l’importance de la solvatation sur les aluminols de surface. À l’aide de méthodes d’événements rares (dynamique contrainte, métadynamique) nous avons enfin abordé la réactivité d’alcools et de l’eau avec l’alumine hydratée. Ces simulations ont permis d’identifier les premières étapes d’hydratation et de mieux comprendre comment les limiter.
Complément

Amphi Schrödinger - Site Monod - ENS de Lyon

Disciplines