Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Caractérisation des fonctions cellulaires du facteur de restriction viral APOBEC3A

Soutenance de thèse

Mercredi 05 juil 2017
14h30
Soutenance de thèse de Mme Mathilde NIOCEL du CIRI sous la direction de M. Andrea CIMARELLI

Intervenant(s)

Soutenance de thèse de Mme Mathilde NIOCEL du CIRI sous la direction de M. Andrea CIMARELLI

Description générale
APOBEC3A appartient à la famille des cytidines désaminases, qui clivent les cytidines en uraciles. APOBEC3G (modèle de la famille) est un facteur de restriction du VIH : son incorporation dans la particule virale lui permet de désaminer le génome viral néoformé, entraînant hypermutations et dégradation de l’ADN viral.
A3A n’est pas incorporée dans la particule virale : la protéine, exprimée spécifiquement dans les cellules myéloïdes de façon inoffensive pour la cellule, agit de la même façon qu’A3G en s’attaquant au virus dès son entrée dans la cellule.
Physiologiquement, dans les cellules non-myéloïdes, les A3 désaminent l’ADN cellulaire simple brin, dont les uraciles sont retirés par UNG2. Les sites abasiques sont clivés par la machinerie de réparation de l’ADN, conduisant à des cassures double-brin et à la mort de la cellule.
L’objectif de la thèse était de comprendre cette différence de comportement selon le type cellulaire. Pour cela, des lignées cellulaires inductibles pour A3A ont été créées en cellules HeLa et U937 (monocytaire). Les données obtenues indiquent qu’A3A, partiellement nucléaire, édite l’ADN des cellules en division, conduisant à des dommages à l’ADN, à la production d’espèces réactives de l’oxygène (ROS) et à la mort des cellules. Les cellules différenciées ne présentent pas ce type de dommages, et cela s’explique par une localisation différente de la protéine.
Ces résultats permettent de faire le lien entre dommages à l’ADN induits par un membre de la famille des A3 et production de ROS, et donc à l’induction d’une activation immunitaire. Cette activation pourrait avoir des implications dans l’infection ainsi que dans les processus tumorigéniques.
Complément

Salle des Thèses - Site Monod - ENS de Lyon

Disciplines