Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

NOVEL IMMUNE BIOMARKERS FOR PULMONARY TUBERCULOSIS TREATMENT MONITORING: A MULTICENTERED STUDY IN MODERATE- AND HIGH-INCIDENCE SETTINGS

Date
lun 18 oct 2021
Horaires

13H00

Intervenant(s)

Soutenance de thèse de Madame Carole CHEDID sous la Direction de Madame Florence ADER et la Codirection internationale de Madame Sayera BANU.

Langue(s) des interventions

Description générale

La tuberculose (TB) est l'une des principales causes de décès dans le monde. Son traitement nécessite des multithérapies antibiotiques aux effets secondaires toxiques. Il existe un besoin clinique pour des tests plus rapides de suivi du traitement. Nous avons évalué la pertinence clinique de plusieurs tests immunologiques sanguins pour le suivi du traitement anti-TB en menant une étude prospective dans 5 pays à forte incidence de TB (Bangladesh, Géorgie, Liban, Madagascar, Paraguay). Nous avons suivi 152 patients pendant le traitement et prélevé des échantillons de sang et de crachats à l'inclusion, après deux mois (T1), et à la fin du traitement (6 à 18 mois). 
Nous avons observé qu’un nombre de leucocytes élevé et une faible proportion de lymphocytes à l’inclusion étaient associés à l’échec du traitement (Chedid et al., 2020 a.). Puis en évaluant une combinaison de deux tests plasmatiques (interferon-gamma (IFN-γ) release assays; IGRA QFT-P et HBHA), nous avons observé chez un sous-groupe de patients dont les cultures étaient restées positives à T1 un schéma clinique commun à l’inclusion (neutrophilie, lymphopénie, IMC bas, faibles réponses QFT-P IFN-γ) et une faible réponse HBHA IFN-γ  pendant le traitement (Chedid et al., 2020 b.). Enfin, la diversité phénotypique des lymphocytes T (LT) dans le sang a été caractérisée par cytométrie de masse et de flux spectral. La comparaison des immuno-profils des patients ayant une culture négative à T1, par rapport à ceux dont les cultures étaient restées positives, a révélé une sous-représentation de LT CD8+ cytotoxiques et une sur-représentation de LT CD4+ naïfs chez ces derniers. (Chedid et al., en préparation).

Ces travaux ont documenté la pertinence clinique de deux tests de suivi simples, rapides, et adaptés aux zones à forte incidence de TB. Les résultats de cytométrie illustrent un lien entre plusieurs signatures immunophénotypiques pouvant être de futures cibles de suivi de la clairance mycobactérienne au cours du traitement.
 

Gratuit
Mots clés
Disciplines