Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

Parcours de chercheurs. De la pratique de recherche à un discours sur la science : quel rapport identitaire et culturel aux sciences ?

Soutenance de thèse

Lundi 17 sep 2012
14 h 00
Madame Mélodie FAURY (Laboratoire CNE - C2So)

Intervenant(s)

Madame Mélodie FAURY (Laboratoire CNE - C2So)

Description générale

Comprendre comment les scientifiques se perçoivent eux-mêmes, construisent leur propre identité et s’approprient une forme de culture, nous semble une étape indispensable à la compréhension des rapports entre sciences et société.

Dans le cadre de cette recherche sur les discours liées à la pratique de recherche, notre attention se porte vers les discours d’acteurs, sur leur parcours, leurs pratiques de recherche et sur eux-mêmes, au cours d’entretiens construits de telle sorte qu’ils permettent l’exercice d’une certaine réflexivité, par l’enquêté (la réflexivité comme objet d’analyse) et par l’enquêteur (la réflexivité comme démarche de recherche).

 

Le rapport identitaire et culturel aux sciences tel que nous le définissons par ce travail s’exprime au moins à trois niveaux articulés.

D’un premier point de vue, la construction d’un rapport identitaire et culturel aux sciences par l’expérience vécue se laisse appréhender par le recensement des pratiques de communication quotidiennement éprouvées, qui forgent un espace mental de la recherche, où s’associent représentation de la science et représentation de soi.

 

A un deuxième niveau, l’espace de l’entretien rend possible la construction d’un discours à distance de cette expérience, où l’enquêté se positionne vis à vis de ce qu’il rapporte. Il mobilise notamment des normes et valeurs dans le discours qu’il tisse sur son parcours, sa pratique de recherche et sur lui-même. Celles-ci, en tant que ressources discursives, participent à l’expression et à l’actualisation, au moment-même de la situation d’entretien, d’un rapport identitaire et culturel aux sciences.

Enfin, nous distinguons un troisième niveau de construction de ce rapport identitaire et culturel aux sciences, dans la situation de communication que constitue l’entretien. L’enquêté élabore un discours situé et contextualisé où parcours, pratique et (re)présentation de soi se mêlent et s’éprouvent dans un ajustement permanent entre l’enquêté et l’enquêteur.
Complément

ENS de Lyon - Site Descartes - Salle F 106