Liens transverses ENS de Lyon

Agenda de l'ENS de Lyon

24 héroïnes électriques

Dates
Du ven 13 déc 2019 au ven 20 mar 2020
sauf samedi et dimanche
Horaires

9h-18h

Vernissage le jeudi 12 décembre 2019 à 18h00, accompagné de "Trois escales acoustiques" par le Trio Cosmos

Intervenant(s)
  • Séminaire Félicité (Triangle) 
  • Les Salopettes
  • Solveig Serre & Luc Robène (projet PIND)
  • Christine Detrez
  • Compagnie Inanna
  • Trio Cosmos
Langue(s) des interventions

Description générale

À travers 24 portraits de femmes correspondant au temps d’une journée, ce voyage imaginaire, graphique et intellectuel établit des connexions virtuelles entre différents personnages, différentes cultures et différents espaces. Chaque portrait est accompagné d’un document sonore, visuel ou textuel permettant d’établir ces liens fictifs et/ou relatif à la production artistique et intellectuelle des auteures. Ce parcours conjugue trois thématiques « Punk, guérilla et philosophie » inhérentes à la construction artistique et intellectuelle de l’auteur de cette exposition.

Les trois huit de cette journée de 24 heures proposent une immersion dans la culture punk avec huit figures iconiques de cette scène, se poursuivent dans l’action avec huit autres portraits de « guérilleras » et se prolongent par la réflexion avec huit portraits de femmes philosophes. Identité, résistance et genre s’avèrent les maîtres mots de cette mise en scène iconographique qui entend dissoudre les barrières entre culture, action et réflexion en mélangeant dans un mix audio-visuel ces différents portraits. Chaque femme est ici porteuse d’une affirmation, d’une réflexion ou d’une interrogation sur le monde. Celles-ci sont mises en valeur à travers des extraits de textes, musicaux ou vidéographiques.

Artistiquement, en se ré-appropriant et en détournant l’image photographique, le projet flirte avec le FanArt et s’inscrit dans les problématiques de la (nouvelle) Figuration narrative avec une dimension participative au récit proposé. Peints à l’acrylique ou dessinés et agrémentés de collages, les portraits sont réalisés sur des châssis de relativement petits formats pour conserver une certaine intimité entre le spectateur et la représentation picturale. L’alignement des regards doit permettre cette proximité. Le portrait en tant que genre graphique est, ici, à la fois vecteur d’émotions, à travers une approche néo- expressionniste, et de réflexion reposant sur des extraits de textes choisis. Des écrits marquants sont reproduits sur le quatrième mur de la salle d’exposition dans un collage mural « dazibao ». A la sortie, chacune / chacun est invité à inscrire sur un cahier d’autres figures féminines importantes pour poursuivre ce projet. Une « Part 2 » se déclinera en ligne.

FanXoa

Soirée Spéciale à l'occasion de la « Journée internationale des droits des femmes », le mardi 10 mars 2020 de 17h à 22h (voir le programme dans le livret ci-contre, en dernière page).

____________________________________________________________

Prises de liberté : prises de parole et expressions du corps, engagements et réflexions sur le monde

« Je veux une trêve de 24 heures durant laquelle il n’y aura pas de viol » / Andréa Dworkin, discours à la National Organisation for Changing Men, 1983.

Gratuit
Mots clés
Disciplines